Appelez-nous !

du lundi au vendredi - 9h à 18h

Service gratuit + prix appel

Prime Coup de pouce pour l'achat d'une pompe à chaleur

Par L’équipe de rédaction

Pratique, économique et surtout écologique, la pompe à chaleur (PAC) est plébiscitée par de plus en plus de Français. Son prix peut néanmoins être trop élevé pour de nombreux ménages. Heureusement, elle s’inscrit parmi les dispositifs éligibles à la Prime coup de pouce économies d’énergie afin que les foyers qui veulent se lancer puissent concrétiser leur projet.

 

Le gouvernement a toutefois imposé que l’investissement s’effectue dans le cadre du remplacement d’une chaudière au gaz (autre qu’à condensation), au fioul ou au charbon. Cette aide est intéressante dans la mesure où elle est de 4 000 euros pour les revenus modestes et de 2 500 euros pour le reste. Ce sont donc tous les contribuables qui y ont droit, sans exception, même les locataires, à condition que leur projet soit éligible.

Je calcule mes aides

Simulation gratuite et immédiate

La Prime coup de pouce économies d’énergie, une aide qui finance l’achat d’une pompe à chaleur

Promulguée en 2017, cette aide ne s’adressait qu’aux foyers modestes (et très modestes) et ne se concentrait que sur le remplacement des vieilles chaudières au fioul. Elle fut prolongée jusqu’au 31 décembre depuis le début de cette année 2019, et cette fois-ci, elle est élargie à tous les demandeurs, qu’ils soient locataires ou propriétaires, et ce, sans condition de revenus. Son but est de conscientiser les ménages sur le fait que l’utilisation des énergies fossiles est à la fois polluante et coûteuse. Une seule condition est néanmoins requise : que leur matériel réponde aux critères imposés par l’État.

 

Aujourd’hui, cette prime prévoit deux volets :

 


Ces deux aides sont subventionnées par les CEE ou Certificats d’économies d’énergie, auxquels adhèrent les fournisseurs d’énergie afin qu’ils motivent leurs clients à cesser les gaspillages et qu’ils réduisent leur consommation énergétique. En échange de leur geste, l’État s’engage à leur accorder une réduction d’impôt.

Comment fonctionne la Prime Coup de Pouce chauffage et quelles sont les pompes à chaleur éligibles ?

La démarche à réaliser pour décrocher cette prime est assez simple.

 

  • Dans un premier temps, tout contribuable désireux de se doter d’une pompe à chaleur devra chercher les compagnies qui proposent son financement.
  • Il contactera l’entreprise choisie et lui fera savoir qu’il veut souscrire à son offre.
  • Il attendra le feu vert de son financeur avant de signer le devis d’un artisan ayant le label Reconnu garant de l’environnement.
  • Après les travaux, il renverra sa facture, son attestation sur l’honneur ainsi qu'une copie de son avis d’imposition. Sa facture devra comprendre la marque et la référence de la nouvelle pompe à chaleur, sa performance énergétique et celle de son régulateur. L’installateur est aussi tenu d’y rédiger son type : PAC basse, moyenne ou haute température de même que ses autres caractéristiques techniques. Les données sur la chaudière enlevée doivent également y figurer, notamment la source d’énergie utilisée. En effet, ceux qui souhaitent acheter une pompe à chaleur air/eau, une PAC eau/eau ou un appareil hybride doivent posséder une chaudière au charbon, fioul ou gaz.
  • L’entreprise versera la prime de 2 500 euros ou de 4 000 euros (pour les plus précaires) par chèque, par virement bancaire ou par des bons d’achat. Cette somme pourra aussi être déduite de la facture.
  • Les PAC moyenne et haute température doivent avoir une efficacité énergétique saisonnière d’au moins égale à 111 %,
  • La performance des PAC basse température doit être au minimum de 126 %. Cette efficacité énergétique reflètera uniquement celle de la PAC pour la fourniture de chaleur et ne comprendra pas celle de son dispositif de régulation,
  • Les travaux doivent être menés par un professionnel qualifié RGE.

Les critères techniques d’éligibilité de la pompe à chaleur choisie à la prime

Bon à savoir : Les pompes à chaleur destinées à la production d’eau chaude sanitaire uniquement ne sont pas éligibles à ce programme.

Pourquoi investir dans une pompe à chaleur ?

Si vous êtes tenté par l’achat d’une pompe à chaleur, sachez que vous avez le choix entre les 3 équipements suivants : la pompe à chaleur air/eau, la PAC eau/eau et la PAC hybride. Ils ont pour points communs d’exploiter une énergie renouvelable. Ils sont donc parfaits si vous souhaitez réduire votre impact carbone. Leur utilisation vous permettra également de mieux préserver votre portefeuille puisque leur consommation de courant est nettement inférieure à celle des autres appareils de chauffage électriques. Enfin, les appareils réversibles joueront le rôle de climatiseur en été.

👉 Comment fonctionne une pompe à chaleur ? Jamy vous éclaire sur le sujet !

 

 

Voici leurs caractéristiques respectives :

 

  • La pompe à chaleur air/eau : elle puise la chaleur dans l’air avant de la restituer dans l’eau du chauffage central. Elle est donc écologique, puisqu’elle ne nécessite aucun carburant pour fonctionner. Elle est également économique, car les calories dans l’air sont gratuites.
  • La pompe à chaleur eau/eau : les calories de la nappe phréatique chaufferont l’eau du circuit des radiateurs et des planchers chauffants. Ici, la chaleur récupérée dans l’eau souterraine est complètement gratuite et disponible en abondance.
  • La pompe à chaleur hybride : cet appareil constitué d’une PAC air/eau et d’une chaudière à condensation profite à la fois des atouts de la pompe et des rendements élevés de la chaudière.
particulier

Le saviez-vous ?

Vous pouvez financer l'achat de votre Pompe à chaleur par une prime Coup de Pouce.

particulier
Je calcule mes aides

Simulation gratuite et immédiate

L’équipe de rédaction