Appelez-nous !

du lundi au vendredi - 9h à 18h

Service gratuit + prix appel

La prime Coup de pouce pour s’équiper d’un chauffage solaire

Par L’équipe de rédaction

La prime Coup de pouce Chauffage, version bonifiée de l'opération Coup de pouce économies d'énergie lancée en 2017, permet de toucher de 2 500 à 4 000 € pour le remplacement d'une chaudière au fioul, au gaz ou au charbon par un système de chauffage solaire jusqu'à fin 2020. L'installation doit assurer à la fois le chauffage de la maison et sa production d'eau chaude. Les systèmes solaires combinés sont éligibles à l'offre. Utilisant une source d'énergie renouvelable gratuite, ils offrent des économies d'énergie allant jusqu'à 60 % sur la facture d'énergie annuelle d'une habitation. Tous les Français peuvent bénéficier de cette prime, à condition de s'équiper d'une installation présentant les caractéristiques techniques requises.

Je calcule mes aides

Simulation gratuite et immédiate

Le point sur le programme Coup de pouce économies d’énergie

Le dispositif Coup de pouce existe depuis février 2017. Lancé par le gouvernement, il compte parmi les programmes financés par les Certificats d'économies d'énergie : les primes sont versées par les fournisseurs de gaz, d'électricité ou d'énergie et leurs partenaires. Cette offre prend la forme d'une incitation financière conséquente, attribuée pour la réalisation des travaux de rénovation énergétique les plus efficaces. Jusqu'à fin 2018, elle était adressée uniquement aux foyers aux ressources modestes et très modestes et soutenait essentiellement les travaux d'isolation de la toiture, le remplacement des chaudières au fioul et l'acquisition de régulateurs thermostatiques. Elle concernait alors 50 % des Français.

La prime Coup de pouce Chauffage 2019-2020

Le programme a connu un grand succès : il est considéré comme l'un des principaux leviers pour accélérer la transition énergétique et aider les foyers à se doter de systèmes de chauffage moins polluants, s'inscrivant dans une démarche environnementale durable. La prime Coup de pouce Chauffage est l'une des deux formes de la nouvelle version de l'opération Coup de pouce. Plusieurs changements sont intervenus fin janvier :

 

  • Le programme concerne désormais le remplacement de toutes les chaudières alimentées par une énergie fossile (fioul, gaz et charbon), à l'exception des chaudières au gaz à très haute performance énergétique. Une prime est aussi prévue pour le remplacement des poêles à charbon.
  • Les équipements éligibles sont les chaudières à gaz à condensation, les pompes à chaleur air/air, eau/eau ou hybrides, les chaudières biomasse, les systèmes solaires combinés, les chauffages au bois labellisés Flamme Verte et le raccordement à un réseau de chaleur ENR&R
  • Tous les Français sont concernés, une prime plus importante étant prévue pour les foyers dont les ressources se situent sous un plafond défini selon l'emplacement géographique (région parisienne ou province) et la composition du foyer
  • Le montant des primes s'élève entre 450 et 4 000 €
  • Le programme peut être cumulé avec d'autres aides de l'État (CITE, Habiter Mieux de l'Anah, Eco-PTZ...), à condition qu'elles ne relèvent pas du cadre des CEE

Comment sélectionner un chauffage solaire éligible à l’offre ?

Parmi les systèmes de chauffage solaire, seul le Système Solaire Combiné (SSC) est concerné par la prime Coup de pouce Chauffage. Cette installation est un dispositif mixte, fonctionnant à partir de capteurs solaires disposés en toiture raccordés à un système de chauffage central qui peut prendre deux formes différentes :

 

  • Couplée à un plancher solaire direct, elle réchauffe le fluide caloporteur d'un système de chauffage au sol à basse température
  • Connectée à un ballon d'accumulation, elle alimente le circuit de chauffage central de la maison. Une chaudière à basse température ou un autre système raccordé au circuit de chauffage central prend le relais lorsque l'ensoleillement n'est pas suffisant

 

Comme pour toutes les opérations définies dans le cadre des CEE, des critères techniques conditionnent l'éligibilité du système. Ces critères figurent dans la fiche BAR-TH-143 :

 

  • Il doit s'agir d'un équipement neuf, prévu pour chauffer l'eau et le logement
  • L'installation ne doit pas servir à la production d'électricité : les capteurs hybrides ne sont pas éligibles
  • Les capteurs doivent être certifiés CSTBat, Solarkeymark et leur surface d'entrée doit produire au minimum 600 W/m2
  • Les caractéristiques de productivité et les labels doivent impérativement figurer sur la facture
  • Les travaux doivent être réalisés par un artisan certifié RGE. La certification Qualisol regroupe les entreprises spécialisées dans l'installation d'équipements solaires thermiques. Ils pourront vous aider à estimer la surface de capteurs nécessaire et leur implantation.

Pourquoi opter pour un chauffage solaire ?

Bien que le système solaire combiné constitue uniquement un chauffage d'appoint dans certaines régions, il présente de nombreux avantages :

 

  • Il permet de produire presque 100 % de l'eau chaude de la maison gratuitement, et environ 40 à 70 % du chauffage annuel, ce qui représente presque 60 % d'économies par an sur votre consommation
  • En utilisant un chauffage avec une autre source d'énergie renouvelable en complément, par exemple une chaudière biomasse ou une pompe à chaleur, vous pouvez réduire considérablement l'impact environnemental du chauffage de votre habitation
  • En comparaison avec une chaudière ou au fioul, elle ne nécessite quasi aucuns frais d'entretien, ce qui contribue encore à vous faire réaliser des économies
  • Le SSC est soutenu par de nombreuses aides, dont la plupart sont cumulables avec la prime Coup de pouce Chauffage, ce qui permet d'amortir rapidement son achat
part 500
Le saviez-vous ?
 

La prime Coup de pouce chauffage, c'est jusqu'à 4000€ pour l'installation d'un chauffage solaire.

part 500
Je calcule mes aides

Simulation gratuite et immédiate

L’équipe de rédaction