Appelez-nous !

du lundi au vendredi - 8h à 19h

Service gratuit + prix appel

Prime coup de pouce pour le remplacement d’une chaudière à charbon par un chauffage écologique

Par L’équipe de rédaction

Devant le succès du dispositif « coup de pouce économies d'énergie », Bercy a décidé de prolonger ce programme en y apportant quelques modifications. Vous pouvez en profiter jusqu'à la fin de l'année 2020. Ce dispositif encourage les ménages à changer leur chauffage polluant et peu performant pour des équipements plus écologiques et économiques. Une prime qui peut s'élever à 4 000 euros permet à des ménages en situation de précarité énergétique de franchir le cap et de se débarrasser de leur vieille chaudière à charbon.

Je calcule mes aides

Simulation gratuite en 2 minutes

Prime coup de pouce : présentation

Le dispositif « coup de pouce économies d'énergie » a connu un tel succès que Bercy a annoncé sa prolongation jusqu'au 31 décembre 2020. Ce programme lancé en février 2017 devait s'étendre sur une année, mais l'importance de la question écologique incite à poursuivre ce dispositif afin de réduire encore notre impact négatif sur la planète.

 

Pour de nombreux foyers, faire des travaux d'amélioration de la performance thermique ou changer un équipement énergivore et polluant est une démarche qui nécessite d'avoir les moyens de ces changements. La crise des gilets jaunes et les revendications pour améliorer le pouvoir d'achat des Français a sans nul doute incité le gouvernement à maintenir cette prime coup de pouce dont l'enjeu est double : améliorer le confort thermique en polluant moins la planète et aider financièrement les foyers à franchir le pas en les aidant avec une prime souvent bienvenue, d'autant plus que le dispositif favorise les ménages les plus modestes.

 

Fonctionnement

 

En prolongeant cette prime coup de pouce qui devait initialement s'arrêter au 31 mars 2018, l'Etat a également apporté quelques modifications sur le dispositif. Celui-ci s'oriente sur 2 types de travaux qui favorisent chacun la performance thermique :

 

  • L'isolation thermique (combles et toitures) ;
  • Le changement d'une chaudière vétuste, polluante et énergivore (type chaudière charbon/fioul) pour des chaudières écologiques de nouvelle génération (chaudière à condensation, pompe à chaleur, chaudière biomasse…).

 

Critères d'éligibilité

 

Pour pouvoir bénéficier de cette prime, il faut répondre aux critères de plafonds de revenus. En effet, l'Etat favorise principalement les foyers en situation de précarité énergétique dont les revenus ne doivent pas dépasser un certain seuil (voir ci-après).

 

Les travaux de changement de votre vieille chaudière pour un équipement plus écologique doivent être exécutés par un professionnel certifié RGE (Reconnu Garant de l'Environnement).

Changer de chauffage : comment utiliser votre prime coup de pouce ?

Octroyée sous certaines conditions de ressources, la prime coup de pouce est accordée si vous faites impérativement appel à un professionnel RGE (Reconnu Garant de l'Environnement).

 

De plus, pour l'octroi de cette prime, il faut vous adresser à un des organismes signataires de la charte d'engagement qui concerne cette prime et qui pourra être :

 

  • Un vendeur d'énergie,
  • Une collectivité territoriale.

 

Vous devrez valider l'offre d'un de ces signataires avant la signature de votre devis travaux.

 

Une fois les travaux achevés, la prime est versée par chèque ou virement. Elle peut aussi être déduite directement de la facture. Vous pourrez également faire le choix des bons d'achats.

Montant de la prime coup de pouce

Pour le remplacement d'un équipement de chauffage polluant par un équipement plus écologique, la prime pourra atteindre les montants suivants, selon les équipements de remplacement choisis et les revenus du ménage. Pour les foyers qui ne sont pas considérés comme à revenus modestes, le montant de la prime coup de pouce pour le remplacement d’une chaudière à charbon par un équipement éligible est de 2500 euros. Pour les ménages à revenus modestes elle est de 4000 euros.

Les plafonds de ressources

Les plafonds de revenus pour les foyers en situation de grande précarité énergétique sont communiqués par l'Anah qui distingue deux niveaux de plafonds selon qu'il s'agit de ménages modestes ou très modestes. Dans les deux cas, les plafonds varient selon la localisation de la résidence principale (foyer en IDF ou hors Ile de France).

 

Plafonds recensés pour les foyers modestes :

 

Par exemple, le plafond de revenus pour une personne seule demeurant en IDF est de 24 194 euros. S'il s'agit d'une personne résidant hors IDF le plafond est de 18 409 euros.

 

Pour un foyer de 2 personnes, le plafond est fixé à 35 510 euros (en IDF) et de 26 923 euros (hors IDF).

Pourquoi remplacer sa chaudière à charbon ?

Cette énergie fossile est réputée très polluante. La combustion peut augmenter les phénomènes de pluies acides et impacter la qualité des sols. De plus, la combustion du carbone se transforme en dioxyde de carbone, lequel est responsable du réchauffement climatique. L'impact sur l'environnement est réellement considérable.

 

Mais rappelons aussi d'autres inconvénients :

 

  • Emission de monoxyde de carbone, lors de la combustion : ce gaz invisible pouvant être dangereux pour la santé, vous devez prévoir, avec une chaudière fonctionnant avec un tel combustible, une parfaite aération et la présence impérative d'un détecteur ;
  • Si le monoxyde de carbone est également présent pour d'autres types de chaudières (chaudière gaz par exemple), la chaudière à charbon a encore l'inconvénient d'émettre des oxydes d'azotes qui sont souvent incriminés dans les maladies respiratoires (insuffisance respiratoire, asthme).
  • La chaudière à charbon émet des polluants dangereux comme le mercure, le dioxyde de soufre et le dioxyde de carbone.

Quelles sont les solutions plus écologiques pour remplacer sa chaudière à charbon ?

Il existe actuellement sur le marché de la chaudière, des équipements performants, écologiques et économiques qui vont permettre de remplacer votre vieille chaudière à charbon, polluante et énergivore. C'est le cas de la chaudière biomasse, de la pompe à chaleur ou encore du poêle à granulés.

 

Au préalable, nous vous conseillons de bien faire vérifier l'isolation car, pour obtenir une bonne efficacité énergétique, une chaudière performante ne suffit pas. Rappelez-vous que le dispositif « coup de pouce » est applicable aussi pour l'isolation du toit et des combles.

 

Quelques systèmes de chauffage plus écologiques :

 

  • La chaudière gaz à condensation : la facture d'énergie peut être réduite de 30 % car le système fonctionne en récupérant la chaleur contenue dans les vapeurs d'eau des fumées. A noter également : un bon rendement (plus de 100 %) et un système qui limite le rejet de particules nocives dans l'atmosphère et qui, de ce fait, est plus écologique. Couplée à des radiateurs basse température, cette chaudière s'avère particulièrement économique à l'usage. La prime coup de pouce ne vous empêchera pas de faire une demande de CITE (crédit d'impôt 30 %) et d'obtenir une TVA réduite, à condition de la faire installer par un professionnel RGE.

⚠️ Fin du CITE (crédit d’impôt pour la transition énergétique)
Le CITE est supprimé pour les dépenses effectuées depuis le 1er janvier 2021. Il est remplacé par le dispositif MaPrimeRénov’.

  • La chaudière hybride : elle associe une chaudière gaz à condensation et une PAC. Le rôle de la pompe à chaleur est de capter les calories dans l'air. L'association des deux équipements permet d'obtenir un système de chauffage écologique. C'est d'abord la pompe à chaleur qui est sollicitée, tandis que la chaudière gaz n'entre en action que lors de températures très froides au cœur de l'hiver. Outre un bon rendement de chauffage, la chaudière hybride offre également la production de votre eau chaude sanitaire.
     
  • La chaudière bois : elle fonctionne avec des bûches ou des granulés. Elle est écologique puisque le bois est un combustible renouvelable et pour répondre au problème de la forte déforestation, il suffit de choisir un bois labellisé NF. Ce label est gage que tout arbre abattu est automatiquement remplacé par une nouvelle plantation. Pour être sûr que la combustion de bois n'entraînera pas d'émissions nocives pour l'environnement, il faut choisir un équipement labellisé Flamme Verte. Pour obtenir certaines aides (CITE, Eco-prêt à taux zéro par exemple) vous devrez veiller à choisir un équipement labellisé et à le faire installer par un professionnel RGE.
  • Le poêle à pellets hydro : cet équipement utilise le combustible bois (granulés ou pellets) et est donc économique et écologique à la fois. Son fonctionnement permet de chauffer l'eau (hydro) pour procurer une chaleur homogène, avec une bonne puissance de chauffe. Très esthétique, ce type de poêle permet de chauffer de grandes pièces et sert aussi à la production d'ECS (eau chaude sanitaire). Comme les chaudières fonctionnant au bois, il vaut mieux choisir un équipement labellisé Flamme Verte pour être sûr de son impact réduit sur l'environnement. Faites installer votre équipement par un professionnel RGE afin d'avoir accès aux aides de l'Etat et pouvoir bénéficier de votre prime coup de pouce.
Je calcule mes aides

Simulation gratuite en 2 minutes

L’équipe de rédaction