Calculeo

L’isolation phonique du plafond

isolation phonique du plafond

L'isolation phonique d'un plafond répond à deux objectifs bien distincts, à savoir, la limitation de la déperdition de chaleur (pour économiser l'énergie) et l'atténuation des bruits qui émanent de l'extérieur ou des voisins du dessus. Il est de plus en plus reconnu que les bruits et autres nuisances sonores peuvent, à la longue, être préjudiciables pour la santé. C'est l'une des raisons qui font que tout doit être mis en œuvre pour enrayer leurs propagations à travers la maison. Mais avant d'entamer un projet d'isolation phonique, un diagnostic acoustique doit être effectué dans les règles de l'art, et de préférence par un acousticien professionnel.

Établir un diagnostic acoustique de son habitation, la première étape.

Le diagnostic acoustique consiste à réaliser une étude complète des bruits d'une habitation (leur origine, leurs types, leur intensité, etc.). Pour être fiable, il doit être réalisé par un acousticien professionnel ou un bureau d'étude. Ce constat s'intéresse tout particulièrement aux spécificités du bâti. L'acousticien examinera minutieusement l'état des parois, l'étanchéité des points de jonction, l'état des ouvrages de menuiserie et le degré d'humidité dans les pièces principales et les pièces de service. Seront également pris en considération la configuration de la maison et son environnement. Si l'habitation est assez vétuste, il y a de fortes chances qu'elle ne respecte plus les normes et les règlementations en termes d'isolation phonique.
Un diagnostic acoustique évaluera les points suivants :

  • L'origine et la nature des bruits : s'agit-il de bruits aériens extérieurs ou des bruits aériens d'intérieurs ? Des bruits d'impacts ? Des vibrations ?
  • L'intensité du bruit discerné : un sonomètre est utilisé pour mesurer l'intensité du bruit.
  • Le niveau de bruit acceptable pour les pièces concernées.

À la fin du diagnostic, l'acousticien préconisera les travaux acoustiques que vous devez entamer pour enfin répondre aux normes.

isolation acoustique du plafond

Quels sont les différents types de bruits qui sont perceptibles dans une habitation ?

 On distingue plusieurs grandes catégories de bruits contre lesquels il est important de se protéger, il y va de votre confort et aussi de votre santé.

  • Les bruits d'impact : aussi connus sous le nom de bruits solidiens, ces bruits ont pour origine une vibration ou un choc provoqué par la chute d'un objet lourd ou contondant ou bien le déplacement d'une personne. Le bruit provoqué par les semelles d'une personne qui habite le palier du dessus peut être considéré comme un bruit d'impact. Les tapotements du clavier numérique d'un voisin en est également un. On peut également considérer comme bruits d'impact les sons qui sont produits par les équipements qui se situent à proximité de votre domicile, parmi lesquels nous citons le son émis par la chaudière ou les volets roulants.
  • Les bruits aériens intérieurs : également appelés bruits roses, ces sons émanent des radios, de la télévision ou de la chaîne Hifi.
  • Les bruits aériens extérieurs : ces bruits résultent du trafic routier, aérien et ferroviaire. Ils sont également appelés bruits de route.

Quels sont les différents matériaux pour l'isolation phonique ?

Les matériaux d'isolation phonique sont classifiés en plusieurs catégories. Vous aurez à choisir entre les isolants synthétiques qui sont conçus à base de pétrole brut, les fibres minérales et végétales, les matériaux écologiques et renouvelables et les isolants minces ou multicouches.
Le polystyrène expansé est l'isolant synthétique le plus répandu de nos jours. Se présentant sous la forme de panneaux ou en vrac, le polystyrène expansé est léger et résistant. Plus dense et plus isolant, le polystyrène extrudé constitue une parfaite alternative à l'expansé.
Les fibres minérales et végétales les plus répandues sont la laine de roche, la laine de verre, les fibres de verre et les fibres de bois.
Les isolants bio-sourcés les plus utilisés sont la ouate de cellulose, le liège et la perlite.
Plus novateurs, les isolants minces ou multicouches sont composés de couches de feuilles d'aluminium qui sont complétées avec du feutre.

Combien coûte l'isolation du plafond ?

Que vous habitiez dans une maison individuelle ou un appartement, plusieurs solutions s'offrent à vous, en termes d'isolation phonique du plafond. En fonction des conclusions de l'acousticien, vous pouvez opter pour un faux plafond dans lequel auront été insérés des isolants en panneaux, en plaques ou en rouleaux. Dépendamment de la couche et de la nature de l'isolant, le prix d'une isolation phonique d'un plafond est accessible à partir de 10 €/m². Néanmoins, il faut prévoir un montant supplémentaire pour les finitions.


Les services Calculeo

Vous avez accès gratuitement à l'ensemble des aides existantes
Je calcule mes aides

Vous êtes mis en relation avec des professionnels de la rénovation énergétique
Je fais une demande de devis

Vous recevez la Prime Énergie sous forme de chèque
Je calcule ma Prime Énergie


Les derniers calculs

À Saint-Laurent-la-Gâtine
Aides possibles : 870 €
À Saint-Priest-Ligoure
Aides possibles : 1 575 €
À Veyrac
Aides possibles : 750 €

Les avis sur Calculeo

1344 personnes ont donné leur avis sur le service Calculeo (note moyenne: 4,1/5)

le suivi du dossier,appel telephonique pour des infos ,preuve du serieux de vos services et de vos competences.merci
ma h. - Monbahus (47)
Les démarches à effectuer ainsi que les documents à se procurer.
Isabelle D. - Franqueville-Saint-Pierre (76)
Mon interlocuteur de calculeo m a tres bien expliquer le principe et les etapes
Clémence M. - Beuzeville (27)