Calculeo

Le radiateur à gaz autonome : fonctionnement, économies d’énergie et prix

Radiateur a gaz autonome

Le radiateur à gaz autonome fonctionne au gaz naturel sans raccordement à une chaudière. Avec un rendement supérieur à 90 %, il peut représenter une solution intéressante aussi bien en construction qu’en rénovation. Ces radiateurs au gaz nouvelle génération sont faciles à utiliser et nécessitent peu d’entretien.

Le saviez-vous ?

Certains radiateurs à gaz sont éligibles à plusieurs aides écologiques

Calculez le montant de vos aides

Présentation du radiateur à gaz autonome

Les radiateurs à gaz autonomes fonctionnent sans raccordement à une installation de chauffage central et sans électricité. L’évacuation des gaz de combustion et l’arrivée d’air frais s'effectuent par une ventouse ou par la cheminée. Les radiateurs à gaz autonomes peuvent être utilisés quand le courant est coupé ou en période de gel. Ils permettent de profiter des avantages du gaz naturel sans devoir installer une chaudière. Leur rendement peut dépasser 90 % avec une consommation souvent inférieure à celle des radiateurs à eau chaude. Ils restent tout aussi performants en période de grand froid. Ces appareils sont totalement sécurisés. Un thermocouple coupe automatiquement l’arrivée de gaz en cas de dysfonctionnement ou d’extinction de la veilleuse.
Les radiateurs à gaz autonomes peuvent être installés aussi bien dans le neuf qu’en rénovation. Ils représentent une option très intéressante dans le cadre de travaux d’agrandissement puisqu’ils n’ont pas besoin d’être raccordés à l’installation de chauffage principale. Ils sont également très pratiques dans les résidences secondaires inoccupées pour éviter le gel. Leur chaleur rayonnante procure un confort proche de celui d’un chauffage central. Ils sont parfaitement silencieux.
Les radiateurs autonomes à gaz comportent un corps de chauffe en fonte et un brûleur indépendant. La mise en route est assurée par un allumage piézo-électrique. La flamme est invisible.
La température peut être régulée au niveau de chaque appareil. Il est également possible de mettre en place une gestion centralisée depuis un point de pilotage, soit pour tout le logement, soit en fonction de zones définies. Une régulation thermostatique modulante permet de maintenir la température de consigne dans chaque pièce au degré près.

Installation et différents types

L’installation d’un radiateur à gaz autonome est relativement facile puisqu’il suffit de poser une ventouse à l’extérieur du logement. L'appareil doit également être relié à l’alimentation au gaz naturel, GPL ou propane. Le radiateur se fixe sur le mur, comme n'importe quel radiateur classique. Pour garantir la fiabilité de l’installation, il faut que la ventouse soit dotée d’une double étanchéité et qu’elle soit garantie antichoc et anticorrosion. Le rôle de la ventouse est d’assurer une totale étanchéité du logement par rapport aux gaz de combustion qui sont évacués à l’extérieur. Sur les modèles destinés à être raccordés à la cheminée, l’évacuation s’effectue par l’arrière ou le dessus du radiateur.
Comme ils ne sont pas raccordés à une chaudière, ces radiateurs ne sont pas soumis à l’obligation de visite d’entretien annuelle. Les fabricants préconisent une révision tous les 5 ans. La maintenance est facile et rapide puisque le brûleur est accessible depuis l'avant du radiateur.
Le corps de chauffe est généralement garanti 10 ans avec une durée de vie estimée à 20 ans.
Peu encombrants, les radiateurs à gaz autonomes peuvent être installés dans les pièces exiguës ou dans les angles. Des modèles spécifiques existent pour les cuisines. Ceux-ci sont recouverts d’une grille inox qui fait fonction de chauffe-plat.
Pour améliorer les performances énergétiques des radiateurs au gaz autonomes, plusieurs dispositifs sont conseillés :

  • thermostat d’ambiance,
  • sonde de température extérieure,
  • robinets thermostatiques,
  • solutions domotiques ou connectées.

Les radiateurs à gaz autonomes basse consommation sont compatibles avec la RT2012.

radiateur autonome

Avantages et inconvénients

Les radiateurs à gaz autonomes offrent de nombreux avantages :

  • fonctionnement autonome
  • coût réduit par rapport à un chauffage central
  • peu d’entretien
  • chaleur confortable
  • faible consommation

Le gaz naturel est l’une des sources d’énergie les plus économiques. Le gain par rapport à un chauffage à l’électricité ou au fioul est de 20 à 25 %. Le chauffage au gaz ne dessèche pas l’air ambiant.
Les radiateurs à sortie ventouse doivent obligatoirement être posés sur un mur donnant sur l’extérieur et nécessitent un percement. La facture peut être relativement élevée si plusieurs appareils doivent être installés.

 Prix du radiateur au gaz autonome

Type Puissance Prix
Ventouse 1000 W 800 €
Ventouse 1500 W 950 €
Ventouse 2000 W 1000 €
Cheminée 5000 W 1125 €
Cheminée 7000 W 1700 €
Quel est le prix d'un radiateur à gaz autonome ?
Vous n'arrivez pas à estimer le coût d'achat de votre radiateur à gaz autonome ? Calculeo met à votre disposition jusqu'à 5 devis gratuits, sans aucun engagement de votre part.

Obtenir mes devis


Les derniers calculs

À Étreux
Aides possibles : 960 €
À Mésanger
Aides possibles : 3 360 €
À Herbignac
Aides possibles : 2 520 €

Les avis sur Calculeo

1344 personnes ont donné leur avis sur le service Calculeo (note moyenne: 4,1/5)

Site tres ergonomique - je l ai utilise pour avoir une estimation du crédit d impôt et du bonus écologique - pour ce dernier , les documents ont été établis avec l un des artisans et envoyes
bernard l. - Castres (81)
C'est parfait: clair et pédagogique
Philippe D. - Taden (22)
Efficace et correspondant bien à mon attente; les entreprises sélectionnées ont l'air sérieuses
Rémi L. - Parempuyre (33)