Appelez-nous !

du lundi au vendredi - 8h à 19h

Service gratuit + prix appel

Chaudière bois ou chaudière fioul, laquelle choisir?

Par L’équipe de rédaction

Que votre chaudière montre des signes de faiblesse ou que vous souhaitiez tout simplement investir dans une chaudière plus performante, il est souvent difficile de faire un choix. Calculeo compare pour vous les chaudières à bois et les chaudières à condensation au fioul.

 

Profitez de 1000€ supplémentaires pour votre chaudière bois !

 

👇

Je remplace mon chauffage

Simulation gratuite en 2 minutes

Fonctionnement et performances

Quel que soit le combustible utilisé, une chaudière chauffe l’eau de votre circuit de chauffage central. Pour ce faire, elle brûle un combustible en le mettant en contact avec de l’oxygène. Cela a pour effet non seulement la production d’eau chaude mais également un dégagement de fumées. Ces dernières doivent être évacuées hors de l’habitation par l’intermédiaire d’un conduit de cheminée ou d’une évacuation en ventouse pour les chaudières dites « étanches ».

 

Une chaudière à condensation permet d’atteindre un meilleur rendement, au-delà même de 100%, grâce à la condensation des fumées. Ainsi, pour chauffer le même volume, une chaudière à condensation consommera moins de combustible qu’une chaudière classique. Les chaudières à condensation existent avec le fioul, le gaz et le bois. Il est cependant plus fréquent d’utiliser le gaz ou le fioul avec ce type de chaudière, pour un coût d’achat raisonnable. Au niveau des performances, c’est donc la chaudière à condensation au fioul qui prime devant la chaudière bois.

Coût de la ressource énergétique

Les bûches et les granulés de bois sont les deux combustibles les moins chers pour se chauffer. Leur coût au kWh atteint respectivement 4 centimes et 6 centimes. Quant au fioul, il devient désormais compétitif puisque son prix a chuté de près de 20% entre janvier 2015 et janvier 2016. Son prix au kWh avoisine les 6,2 centimes d’euros, très proche donc des granulés de bois.

 

Outre le coût, il est intéressant de noter que le bois est une ressource plus propre que le fioul, notamment grâce à des émissions de CO2 moindres et parce qu’il est renouvelable.

👉 Vers la fin du fioul ? Découvrez les alternatives pour votre logement.

 

 

Contraintes d’installation

Le bois comme le fioul nécessite un emplacement de stockage. Dans le cas du fioul, il faudra une citerne pour collecter le fioul nécessaire pour la saison de chauffe. Les bûches seront entreposées dans un lieu à l’abri de l’humidité et enfin les granulés sont généralement stockés dans un silo. En textile ou en plastique, maçonné, à la surface ou enterré… les formes et matières sont variées. Comptez environ 4m² pour avoir suffisamment de granulés pour une saison de chauffe.

 

Parmi les contraintes d’installation, sachez qu’une chaudière à granulés doit être alimentée en électricité. Ceci car le transport des granulés depuis le silo jusqu’au foyer de la chaudière est entièrement automatisé. C’est un atout non négligeable par rapport à une chaudière à bûches, pour laquelle l’approvisionnement est manuel. En contrepartie, l’installation comprenant le silo et la vis sans fin est plus encombrante. C’est le prix à payer !

 

Quant à la chaudière à condensation au fioul, elle nécessite un conduit d’évacuation des fumées ainsi qu’une évacuation des condensats acides avec les eaux usées (tout à l’égout). Les deux types de chaudières (bois et fioul) nécessitent donc de la place pour entreposer le combustible.

Fin de la chaudière au fioul : depuis le 1er juillet 2022, il est interdit d'installer de nouvelles chaudières au fioul. Vous pouvez profiter d'aides financières pour installer un système de chauffage écologique 😉

Le coût à l’achat

Intéressons-nous désormais au coût d’achat de ces chaudières. Comptez entre 7 000 et 10 000€ pour une chaudière à condensation au fioul. Cette fourchette est déterminée sur des maisons moyennes et le prix exact dépend beaucoup de la puissance de la chaudière, de sa marque et de sa qualité.

 

Les chaudières bois sont un peu plus coûteuses et notamment la chaudière à granulés puisque son coût moyen se situe entre 13 000 et 20 000€. Le silo ainsi que le système d’approvisionnement sont en grande partie responsables de ce coût élevé et font de la chaudière à granulés un système de chauffage rentable pour de grandes surfaces. Cependant il faut savoir qu'il vous sera possible de réduire significativement ce coût grâce aux aides écologiques disponibles pour ces types de chaudières.

Mère qui porte sa fille

Que votre chaudière soit à bois ou au fioul, sachez qu'elle peut, à condition de respecter certains critères, être éligible à des aides écologiques.

Mère qui porte sa fille
Je remplace mon chauffage

Simulation gratuite en 2 minutes

L’équipe de rédaction