Appelez-nous !

du lundi au vendredi - 9h à 18h

Service gratuit + prix appel

Calfeutrage, double vitrage, survitrage : les principales techniques d'isolation thermique des fenêtres

Par L’équipe de rédaction

Les fenêtres non ou mal isolées sont responsables d’environ 25% de la déperdition thermique globale des logements. D’où la nécessité de bien les isoler thermiquement. S’il est vrai que pour des résultats optimaux, il est recommandé d’installer de nouvelles fenêtres à vitrage renforcé, force est de constater que dans certains cas ce n’est pas possible et on doit alors recourir à des techniques d’isolation telles que le calfeutrage, le double vitrage ou le survitrage. Nous vous exposons ces différentes techniques ci-dessous. 

Je demande mon devis

Simulation gratuite et immédiate

Le calfeutrage pour en finir avec les pertes thermiques

Une des méthodes que vous pouvez mettre en œuvre dans le cadre d'isolation thermique des fenêtres est le calfeutrage. Cela consiste à installer des joints de fenêtres. Ces derniers peuvent être en mousse, en caoutchouc ou en plastique. Les joints en mousse prennent la forme d'un ruban autocollant qui est facile à poser. De plus, ils constituent une excellente isolation thermique. La mousse demeure efficace même à faible compression et peut durer de nombreuses années. Elle résiste mieux aux rayons UV et n'a pas tendance à sécher au soleil.
 

Si vos fenêtres sont en aluminium, les joints en mousse se posent sur le cadre et sur le battant de ces dernières. Pour les fenêtres en bois, mieux vaut opter pour des joints plus épais. Ces derniers sont à poser uniquement sur le cadre. Les joints en caoutchouc et en plastique se posent de la même façon que les joints en mousse. Un des avantages du calfeutrage c'est qu'il permet de réaliser des économies de chauffage puisque la déperdition de chaleur est limitée. Cela permet aussi de vous isoler des nuisances sonores et de réduire les composants allergènes tels que les pollens et les poussières.

Isoler thermiquement une fenêtre avec le double vitrage

Le double vitrage est l'une des techniques les plus adoptées pour l'isolation thermique des fenêtres. Il peut être réalisé sur des fenêtres existantes et ne demande pas le changement de ces dernières. Le double vitrage consiste à poser deux vitres entre lesquelles on laisse un espace occupée par une lame d'air. La performance du double vitrage dépend principalement de la qualité de cette lame. Injectée entre les deux vitres, la lame d'air ou de gaz empêche les pertes thermiques. Il n'y aura plus donc une sensation de froid au sein de la maison.
 

Pour une excellente performance thermique, vous pouvez ajouter l'option isolation thermique renforcée ou ITR lors de l'achat des vitres. Notez qu'il existe plusieurs types de double vitrage :
 

  • Le double vitrage standard : il permet de réduire d'environ 40 % les déperditions thermiques. Il comporte en général deux vitres de 4 mm entre lesquels se trouve une lame d'air de 12 mm.
  • Le double vitrage à faible émission : composé de deux vitres à couches, il permet de réduire d'environ 30 % des pertes thermiques.
  • Le vitrage chauffant : ce type de vitrage a été pensé pour les zones froides. Il est doté d'une couche translucide ayant pour rôle de renvoyer la chaleur par le biais du rayonnement. La température de la vitre intérieure peut atteindre 30 degrés.
  • Le vitrage anti-réflexion : il s'agit d'un vitrage adapté aux baies vitrées de taille importante. Ce type de vitrage a été conçu pour atténuer les effets de la chaleur.

Le survitrage pour renforcer l'isolation thermique des fenêtres

Vous pouvez aussi opter pour le survitrage si vous souhaitez garder vos anciennes fenêtres. Il vous permet d'améliorer la performance thermique de vos fenêtres de manière très économique. Parmi les modèles disponibles dans le commerce, on retrouve le film survitrage, le survitrage en kit, fixe, l'ouvrant et le démontable.

Nous conseillons cependant de garder à l’esprit que pour profiter d'une isolation thermique performante, il peut être judicieux de remplacer la fenêtre par une fenêtre double vitrage économique au lieu de perdre du temps à l'isoler. Sur ce, vous pouvez alléger votre investissement, grâce à des aides écologiques comme le crédit d'impôt pour la fenêtre double vitrage, les subventions de l'ANAH, l’éco ptz et la prime énergie pour les fenêtres.

femme avec ordinateur

Vous souhaitez acheter des fenêtres, Calculeo vous propose jusqu'à 5 devis gratuits.

femme avec ordinateur
Je demande mon devis

Simulation gratuite et immédiate

L’équipe de rédaction