Appelez-nous !

du lundi au vendredi - 9h à 18h

Service gratuit + prix appel

Tout savoir sur les fournisseurs de gaz naturel

Par L’équipe de rédaction

Vous pensez vous équiper avec une chaudière à gaz pour réduire votre facture d’énergie ? Vous avez choisi le gaz naturel pour son côté pratique, mais vous ne savez pas lequel choisir ? Nous revenons sur le choix du fournisseur de gaz.

Je change mon chauffage

Simulation gratuite et immédiate

👉 Jamy vous explique le fonctionnement de la chaudière gaz à condensation en 2 minutes !

 

 

Ouverture à la concurrence

Tout d’abord, il faut savoir que le choix du fournisseur de gaz naturel est libre. En effet, depuis 2007, le marché a été ouvert à la concurrence. C’est-à-dire que le changement gratuit de fournisseur d’énergie pour d’opérateurs que ceux historiques a été mis en place. En particulier pour le gaz. Ainsi, à tout moment de l’année, vous pouvez changer de fournisseur, et cela :

  • Sans frais,
  • Sans engagement,
  • Sans coupure,
  • Sans changement de compteur.

Le réseau appartient en effet à GRDF (Gaz Réseau Distribution France) et non aux fournisseurs qui ne font que « louer » les infrastructures. La migration du contrat d’un opérateur à l’autre ne provoque aucun changement sur le réseau d’approvisionnement.

La demande est très simple et s’effectue simplement auprès du nouveau fournisseur. Il s’occupe de toutes les démarches administratives, notamment de résilier le contrat auprès de l’ancien.

femme avec ordinateur

 Le saviez-vous ?

Vous pouvez financer l'achat de votre chaudière à gaz performante par une Prime Energie.

femme avec ordinateur
Je calcule mes aides

Simulation gratuite et immédiate

Les types de prix

Il existe deux types de tarifs pratiqués par les fournisseurs de gaz :

  • Tarifs réglementés pratiqués uniquement par Engie : ils sont fixés de façon trimestrielle par l’État en fonction de de la santé financière d’Engie, de la moyenne du prix du pétrole sur les trois derniers mois, de la conjoncture économique. L’avantage de ces prix est qu’ils sont fixes pour trois mois.
  • Tarifs libres pratiqués par tous
    • Indexés ou fluctuants
    • Fixes

Le grand avantage de ces tarifs est qu’ils sont moins chers. Il est possible d’opter pour des prix fixes ou indexés, c’est-à-dire fluctuants. Chaque mois, le tarif du kWh change en fonction des prix du marché, eux-mêmes étant indexé sur le baril de pétrole.

Pour une maison, les prix fixes sont à privilégier pour ne pas subir de trop grandes variations, mais ils sont réévalués tous les ans, comme les assurances.

Pléthore de fournisseurs de gaz et leurs prix

Aujourd’hui, une dizaine de fournisseurs de gaz principaux sont établis en France. En voici la liste :

 

  • Alterna : entreprise locale de distribution, elle commercialise une offre de gaz naturel (-12% sur le prix du gaz rapport aux tarifs réglementés),
  • Antargaz : acteur historique du gaz propane (en bouteille), cet opérateur a lancé plusieurs offres de gaz naturel pour particuliers et professionnels (-8%),
  • Butagaz : comme le précédent, mais depuis octobre 2017 seulement (-10%),
  • Direct Énergie : troisième fournisseur d’énergie de France, il propose -10% sur le prix du gaz,
  • EDF : oui, le fournisseur d’électricité est à présent un concurrent direct d’Engie, son partenaire gaz historique. EDF propose jusqu’à 7% de réduction sur le prix du gaz sur 4 ans,
  • Engie : il propose jusqu’à 15% sur les tarifs réglementés,
  • ekWateur : pionnier de l’énergie participative, ce fournisseur propose de l’énergie verte, notamment du biométhane,
  • ENI : le 1er fournisseur de gaz en Europe propose une offre 100% en ligne avec des tarifs 10% moins chers,
  • Total : avec son offre Spring, ce sont 10% d’économies promises,
  • Enercoop : il revendique 100% de l’énergie verte achetée auprès de petits producteurs locaux.

 

À ceux-ci s’ajoutent une multitude de fournisseurs locaux tels que, Dyneff, Électricité de Provence, Énergie d’ici, Énergies du Santerre etc.

La grille tarifaire

Quel que soit le fournisseur de gaz naturel, le coût d’un kWh de gaz diffère selon le besoin du logement :

  • Base : 0,0866 € / kWh. Pour une consommation annuelle de 1 000 kWh, c’est-à-dire la cuisson uniquement.
  • B0 : 0,0787 € / kWh. Pour une consommation annuelle de 1 000 à 6 000 kWh. Cuisson et eau chaude sanitaire.
  • B1 : De 0,0567 à 0,0603 € / kWh. Pour une consommation annuelle comprise entre 6 000 et 30 000 kWh. Chauffage du logement, cuisson, eau chaude sanitaire.
  • B2i : De 0,0567 à 0,0603 € / kWh. Pour une consommation de 30 000 à 150 000 kWh/an. Chauffage des logements de grande surface (> 200 m²), cuisson, eau chaude sanitaire.

 

Par ailleurs, le coût du kWh change selon la zone géographique d’approvisionnement. Six zones découpent le territoire selon la distance entre le point de distribution et les grandes canalisations venant de l’étranger. En effet, le gaz naturel n’est pas extrait en France mais provient de gisements étrangers.

En moyenne, pour les prix B1 et B2i, le prix en zone 1 est inférieur de 6% à celui de la zone 6. Le tarif « Base » et « B0 » restent identiques quelle que soit la zone.

Artisan poignée de main

Le saviez-vous ?

Calculeo vous propose gratuitement jusqu'à 3 devis d'artisans RGE pour vos travaux.

Artisan poignée de main
Je change mon chauffage

Simulation gratuite et immédiate

L’équipe de rédaction