Le répartiteur, un équipement pour optimiser la distribution de chaleur dans votre logement

Sommaire

Installer un répartiteur de chaleur, aussi nommé récupérateur de chaleur, sur une cheminée ou un poêle permet d’optimiser son rendement et de réaliser des économies sur sa facture de chauffage. Comment fonctionne ce dispositif et que faut-il savoir avant de procéder à son installation ?

Je change mon chauffage

Simulation gratuite en 2 minutes

Qu’est-ce qu’un répartiteur de chaleur ?

Lors de l’utilisation d’un système de chauffage au bois, les déperditions thermiques sont très importantes. On considère qu’une cheminée à foyer ouvert ne restitue que 10 à 20 % de la chaleur produite. Si la sensation de chaleur est bien réelle lorsque l’on s’approche du foyer, elle n’est pas distribuée uniformément dans la pièce. Un répartiteur de chaleur aspire l’air ambiant pour le faire circuler à proximité des braises. L’air ainsi réchauffé est ensuite diffusé dans la maison au moyen de bouches d’aérations.

Les différents modèles disponibles

Plusieurs systèmes de récupérateurs de chaleur sont disponibles sur le marché. Ils comportent chacun des caractéristiques différentes et correspondent à des modes de chauffage spécifiques.

 

Pour une cheminée à foyer ouvert

 

  • Le dispositif le plus simple pour une cheminée à foyer ouvert consiste en un moteur, un serpentin situé dans l’âtre et deux bouches d’aération installées à proximité. Grâce à ce système de ventilation, le rendement de la cheminée passe de 20 à 40 %. Sans atteindre les performances offertes par un insert, cela occasionne des économies d’énergie intéressantes même s’il sera difficile de réchauffer des pièces de la maison plus éloignées.
  • Un système un peu plus élaboré peut être installé sous le foyer d’une cheminée ouverte : lors de la combustion, il offre une trappe de récupération pour les braises et les cendres dans lesquelles l’air ambiant viendra puiser la chaleur nécessaire pour ensuite la restituer dans la pièce.

 

Pour un poêle ou une cheminée fermée par un insert

 

Pour une cheminée équipée d’un insert ou un poêle, le répartiteur de chaleur offrira la possibilité d’améliorer le confort thermique de l’ensemble de l’habitation. Il existe là encore plusieurs solutions :

 

  • Le système à prélèvement direct capture l’air au niveau de la hotte de la cheminée. Il fait passer l’air ainsi réchauffé dans une gaine. Un moteur le redistribue ensuite dans chacune des pièces équipées d’une bouche d’aération.
  • Le dispositif le plus performant se compose d’un moteur et d’un réseau de distribution fait de tubes, le tout relié par un échangeur. Le moteur situé dans les combles aspire l’air chaud produit lors de la combustion, reçu au niveau du conduit de cheminée grâce à l’échangeur. L’air réchauffé est ensuite propulsé dans les autres pièces de la maison.

Installation et entretien d’un récupérateur de chaleur

Selon la solution choisie, la facilité de mise en œuvre d’un dispositif de récupération de la chaleur d’un chauffage à combustion peut être plus ou moins complexe. La pose d’un système simple pour foyer ouvert peut être réalisée sans compétences techniques particulières. Il suffira de mettre en place le caisson de ventilation dans la pièce, et de l’alimenter en électricité, puis de connecter une gaine souple au corps de chauffe situé dans le foyer. Les répartiteurs de chaleur avec un échangeur relié au conduit d’évacuation peuvent être couplés au système de ventilation mécanique contrôlé (VMC) de l’habitation. Leur installation nécessite l’intervention d’un professionnel.

Les atouts et les faiblesses de ces dispositifs

Avantages et inconvénients des répartiteurs de chaleur
  Avantages Inconvénients
Système de ventilation pour foyer ouvert Simple à installer, il augmente le rendement d’une cheminée à foyer ouvert pour un prix très raisonnable tout en conservant le plaisir du contact avec les flammes. Ce système ne réchauffe que la pièce dans laquelle il se trouve et le moteur du ventilateur peut parfois être bruyant.
Système à prélèvement direct Moins cher que le dispositif avec échangeur, il permet néanmoins de chauffer les pièces les plus éloignées de la maison afin de répartir la chaleur au mieux. Installé au niveau de la hotte de la cheminée, il transporte en plus de l’air chaud des poussières et des suies qui peuvent être gênantes au quotidien.
Système à échangeur posé sur le conduit de cheminée C’est le dispositif le plus performant : il offre de réelles économies d’énergie. Sa mise en place nécessite d’importants travaux et sera relativement onéreuse.

 

Dans tous les cas, un répartiteur de chaleur apporte un confort thermique non négligeable dans une habitation, même s’il permet rarement de transformer le chauffage à combustion en la seule source de chaleur de l’habitation.

Coût de l’équipement et économies d’énergie réalisées

Le prix d’un répartiteur de chaleur est bien entendu variable selon le système utilisé. Un budget compris entre 300 et 1500 € est à prévoir pour l’achat du dispositif, sans compter le coût de la pose. L’investissement est donc relativement important, car il s’ajoute au prix d’achat du système de chauffage. Un répartiteur de chaleur permet de réaliser jusqu’à 25 % d’économies sur la facture de chauffage d’une habitation et d’offrir une amélioration notable du rendement d’un chauffage à combustion.

Je change mon chauffage

Simulation gratuite en 2 minutes

L’équipe de rédaction