Appelez-nous !

du lundi au vendredi - 8h à 19h

Service gratuit + prix appel

Isolation, chauffage, production d'eau chaude, quelle est la rentabilité des différents travaux d'économies d'énergie

Par L’équipe de rédaction

Il existe un très large choix de travaux de rénovation énergétique, et ces travaux coûtent en général relativement cher. Ce qui implique que bien souvent le particulier, n’ayant le budget pour réaliser tous les travaux nécessaires ou possible, se trouve en situation de devoir réaliser un choix sur les travaux à réaliser. Isolation ou chauffage, poêle ou pompe à chaleur, fenêtres double vitrage ou triple vitrage, que choisir ?

 

Si la réponse à cette question n’est évidemment pas simple, du fait de la multiplicité des paramètres inhérente à chaque projet, il nous parait cependant logique qu’en se basant sur le critère de rentabilité on pourra comparer objectivement les différents travaux et ainsi les prioriser.  

Je calcule mes aides

Simulation gratuite en 2 minutes

Un cas concret

Pour les besoins de cette présentation, nous prendrons le cas d’une famille de 4 personnes. Cette famille habite une maison datant de 1970, de 120 mètres carrés et construite sur deux étages. Cette résidence se situe en région bretonne (zone climatique h2) et n’est pas isolée. Pour ses besoins en chauffage et en eau chaude sanitaire, la famille utilise une ancienne chaudière fonctionnant au gaz.

 

Cette famille décide de réaliser des travaux dans sa maison. Pour les aider à choisir, voici une liste de travaux adaptés et classés par rentabilité.

 

  1. Isolation des combles et du sol : Avant de vouloir toucher au chauffage, il est important d’avoir une enveloppe thermique convenable. En optant en premier lieu pour des travaux d’isolation, on limite considérablement les pertes de chaleur dues à un manque ou une trop faible isolation. Ainsi, l’isolation des combles permettrait une économie sur la facture de chauffage de 450 € par an pour notre famille bretonne. L’investissement de départ pour ces travaux est estimé à 2 000 € et ils seraient donc rentabilisés en seulement trois ans. Même constat pour l’isolation du sol de la maison : avec un coût de 1 500 € et 330 € d’économies par an, les travaux mettraient également trois années à être rentables.
  2. Installation d’une chaudière à condensation : Une fois le logement correctement isolé, il faut penser à changer le système de chauffage pour des systèmes plus modernes et économiques tels que la chaudière à condensation. La chaudière à condensation est un mode de chauffage performant avec un rendement pouvant aller jusqu’à de 110 %. Si la famille choisit d’en installer une dans sa maison, une chaudière à condensation au gaz par exemple, les économies annuelles atteindraient les 900 € par an pour un achat initial compris entre 4 000 et 7 000 €. La rentabilité serait donc de 4 ans. Pour une chaudière à condensation fonctionnant au fioul, le retour sur investissement est plus long mais tout de même intéressant : 7 ans.
  3. Isolation des murs par l’intérieur : en matière d’isolation des murs, il existe deux façons de faire : l’isolation par l’intérieur et l’isolation par l’extérieur. L’ITI (par l’intérieur) est légèrement moins efficace que l’ITE (par l’extérieur) mais est moins onéreuse. Pour une rentabilité rapide, il est donc préférable d’opter pour l’ITI car ces travaux permettent à la famille bretonne de s’y retrouver au bout de 6 ans.
  4.  Installation d’une pompe à chaleur aérothermique : lpompe à chaleur air-eau est une pompe à chaleur aérothermique qui permet de produire une partie du chauffage nécessaire dans un logement. En plus de grandes économies d’énergie, la PAC air-eau permet d’obtenir une rentabilité honorable de seulement 10 ans. Les travaux coûteront entre 12 000 € et 15 000 € pour des économies d’énergie annuelles d’une valeur de 700 €.
  5. Les autres travaux de rénovation énergétique : d’autres travaux peuvent être très intéressants selon les logements concernés. Il est donc nécessaire de faire le bilan énergétique de votre logement avant de prendre toute décision en termes de travaux d’amélioration énergétiquePanneaux solaires photovoltaïqueschauffe-eau solairepompe à chaleur géothermiquepoêle à bois, beaucoup de travaux sont réalisables au sein d’une habitation pour faire des économies d’énergie. Ces travaux sont également encouragés par l’État qui attribue des aides et subventions telles que le crédit d’impôt à 30 %, les aides de l’ANAh, ou encore la Prime Energie.
Demandez-des-devis

Le saviez-vous ?

Tous vos travaux qui ont pour but de vous faire consommer moins d'énergie ou d'utiliser des sources d'énergie renouvelables sont potentiellement éligibles à des aides écologiques !

Demandez-des-devis

L’équipe de rédaction