Crédit d'impôt pour l'isolation des murs par l'intérieur

Par L’équipe de rédaction

Afin de limiter les déperditions thermiques de l’habitat, et ainsi réduire sa consommation de chauffage, il est essentiel de bien l’isoler. Ainsi, et par ordre d’importance, l’isolation des murs arrive en deuxième position après celle des combles et de la toiture. On distingue notamment l’isolation des murs par l’extérieur de l’isolation des murs par l’intérieur. Ces deux types de travaux sont éligibles au crédit d’impôt et subventionnés par diverses autres aides locales et nationales.   

Je calcule mes aides

Simulation gratuite et immédiate

Crédit d’impôt pour l’isolation intérieure

L'isolation thermique d'un logement (isolation des combles perdus, réfection de toiture, isolation par l'intérieur) permettent de réduire significativement sa facture de chauffage. Selon l'Ademe, jusqu'à 25% de réduction de la consommation énergétique est possible avec l'isolation intérieure. De plus, la réalisation de cette opération vous permettra de bénéficier d'un crédit d'impôt équivalant à 30% du coût de revient global de l'opération (achat + main d'œuvre). Ne pas oublier que seuls seront éligibles les travaux d'isolation des murs intérieurs dont la résistance thermique est supérieure à 3,7 m².K/W.

téléconseiller effy
Attention, fin du CITE !
 

A compter du 1er janvier 2020, le CITE à 30% disparaît au profit d’une prime forfaitaire pour les ménages modestes et d’un crédit d’impôt forfaitaire pour les autres ménages.

téléconseiller effy

Pourquoi est-il nécessaire d’isoler les murs intérieurs ?

Près de 20 % des pertes de chaleur d’un logement s’effectue à travers les murs. C’est pourquoi il est essentiel de réaliser des travaux d’isolation des murs par l’intérieur ou par l’extérieur. Les objectifs étant d’améliorer la performance thermique du logement, de réduire les besoins en chauffage et climatisation, et par conséquent de réaliser des économies d’énergie et, bien sûr, financière, sans oublier les retombées bénéfiques sur le plan écologique.

 

Dans le cas d’un récent ravalement de façade ou par souci de préservation de la façade extérieure de l’habitation, l’isolation des murs par l’intérieur est une solution envisageable. En plus, il ne sera pas nécessaire d’effectuer une déclaration de travaux. Certes moins performante que l’isolation par l’extérieur, cette technique procure un excellent résultat à condition de traiter efficacement les problèmes de condensation et d’humidité, ainsi que les pertes de chaleur par le sol.

J'isole mes murs

Simulation gratuite et immédiate

Comment isoler les murs intérieurs ?

L’isolation des murs intérieurs consiste à fixer des isolants sur les murs puis de recouvrir le tout par une finition qui, au choix, peut être en plâtre, en bois, etc. Il existe aussi des panneaux composites qui ne nécessitent plus la pose de finition.

 

Le choix de l’isolant est évidemment primordial pour atteindre le gain de performance recherché. La Réglementation Thermique exige notamment l’utilisation de matériaux présentant un niveau de résistance thermique d’au moins 2,8 m²K/W, ou 4m²K/W si l’on cherche à obtenir une labellisation BBC. Pour minimiser la perte d’espace habitable, il est possible d’utiliser de l’isolant mince. 

 

Combien coûte une isolation des murs intérieurs ?

Le coût d’une isolation des murs intérieurs d’une habitation dépend de plusieurs facteurs, dont la surface à isoler, le choix des matériaux, les difficultés techniques (présence de canalisations, plinthes…), etc. Il faut notamment prévoir un budget allant de 30 à 60 euros/m². Cet investissement sera cependant rapidement amorti grâce aux économies d’énergie qui en résulteront. De plus, il sera nettement réduit par le crédit d’impôt et les différentes aides locales accessibles.   

 

Les aides gouvernementales et locales

En isolant vos murs intérieurs, vous pourrez postuler à un crédit d’impôt écologique pour l’isolation des murs par l’intérieur. Cette aide gouvernementale se monte à 30 % du coût des travaux aussi bien en action seule que dans le cadre d’un bouquet.

 

En plus de cela, un bon nombre de collectivités locales fournit des primes locales pour l’isolation des murs par l’intérieur cumulables avec le crédit d’impôt.

 

Par exemple, la municipalité d’Haguenau, située dans le département du Bas-Rhin, en Alsace, octroie une subvention de 9 euros/m² pour l’isolation des murs par l’intérieur. En Loire Atlantique, la communauté urbaine de Nantes octroie une aide financière de 500 euros pour la réalisation de travaux d’amélioration du logement permettant un gain énergétique de 25 % (pouvant inclure des travaux d’isolation des murs)

 

En plus de ces aides locales, vous allez aussi pouvoir compter sur les subventions Anah pour l’isolation des murs par l’intérieur, la prime énergie CEE pour l’isolation des murs intérieurs et l’éco prêt à taux zéro pour l’isolation des murs par l’intérieur

Je calcule mes aides

Simulation gratuite et immédiate

L’équipe de rédaction