Calculeo

Le plancher chauffant basse température, un système de chauffage agréable et économique

Plancher chauffant

Le plancher chauffant basse température (PCBT) consomme peu d'énergie et diffuse une chaleur homogène. Encore peu utilisé, ce système de chauffage offre de nombreux avantages. Une installation par un professionnel certifié est indispensable pour une prestation de qualité.

En quoi consiste le plancher chauffant basse température ?

Un plancher chauffant basse température est constitué de plusieurs couches :

  • un matériau isolant,
  • une dalle de béton,
  • un réseau de tubes hydrauliques placés en spirale dans lequel circule un liquide caloporteur,
  • une chape fine,
  • un revêtement de sol.

Le plancher chauffant basse température peut être alimenté par tous les systèmes de chauffage performants actuels : chaudière à condensation, pompe à chaleur, installation solaire. L’eau circulant dans le réseau présente une température de seulement 20 à 45°, avec une moyenne à 35°.
Au lieu de chauffer l’air ambiant comme le font les radiateurs, le plancher chauffant basse température réchauffe le bâti ainsi que les objets présents dans la pièce. Ce procédé réduit considérablement la consommation énergétique. Pour un même niveau de confort, la température réelle est inférieure de 1,5 à 2 degrés par rapport à un chauffage classique. En réglant par exemple le plancher chauffant à 17°, vous ressentirez le même confort que dans une pièce chauffée par des radiateurs programmés à 19°. L’économie sur les factures est en moyenne de 15 %. Comme la surface chauffée correspond à la surface totale de la pièce, la diffusion de la chaleur est totalement homogène.

Installation, entretien et différents types

Le dimensionnement d'un plancher chauffant nécessite des calculs complexes qui tiennent compte de nombreux facteurs. Les professionnels utilisent des logiciels dédiés. La hauteur d'un système de plancher chauffant est comprise entre 4,5 et 7,5 cm. Le choix du revêtement de sol est important. Sa capacité isolante doit être inférieure à R=0,15m² K/W. Les revêtements tels que moquette épaisse ou plancher massif sont à éviter. Le carrelage ou la pierre naturelle favorisent la diffusion de la chaleur. Pour limiter les déperditions thermiques par en-dessous, il est conseillé de bien isoler la sous-face du plancher.
L’entretien d’un plancher chauffant basse température est très limité. En fonction des matériaux utilisés lors de la pose, il peut être nécessaire de traiter l’eau et de prévoir une protection anti-gel. La principale cause de panne est le perçage accidentel d'un tube, lors de travaux de bricolage par exemple.
Un plancher chauffant peut également servir au refroidissement, on parle alors de Plancher chauffant rafraîchissant basse température ou PCRBT. La température ambiante peut être refroidie de quelques degrés sans qu’il soit toutefois possible de fixer une température déterminée. Ce système est surtout efficace quand la maison est déjà bien protégée contre le soleil. Pour éviter la formation de condensation, la puissance du système rafraîchissant doit être limitée à 35 W/m².
Les planchers chauffants sont conçus pour offrir une très grande longévité, d’au moins 50 ans.

plancher chauffant basse température

Avantages et inconvénients

Un plancher chauffant basse température présente de nombreux avantages :

  • consommation énergétique réduite,
  • chaleur homogène,
  • régulation de la température possible pièce par pièce,
  • pas de brassage de l’air ambiant,
  • compatibilité avec les chaudières à condensation.

Ainsi que quelques inconvénients, même si ces derniers sont assez limités. Le principal reproche fait aux planchers chauffants d’ancienne génération était la température élevée du sol, ce qui pouvait entrainer des problèmes circulatoires au niveau des jambes ainsi que des maux de tête. Ce défaut n’existe plus avec les planchers chauffants basse température puisque la température du sol ne doit pas dépasser 28°, ce qui correspond à la température naturelle du corps au niveau de la plante des pieds.
Un plancher chauffant basse température présente une inertie élevée, ce qui peut représenter un inconvénient en mi-saison lorsqu’il faut seulement chauffer à certaines heures du jour ou de la nuit.
La pose peut nécessiter de lourds travaux, c’est pourquoi il est préférable d’opter pour ce système lors de la construction.

Prix du plancher chauffant basse température

L’installation d’un plancher chauffant peut mobiliser deux corps de métiers : l'un pour la partie maçonnerie et l’autre pour le chauffage en lui-même. Le prix moyen d’un plancher chauffant basse température est de 70 à 100 €/m². Le surcoût est d’environ 50 €/m² par rapport à une installation de chauffage central avec radiateurs. Pour bénéficier de toutes les aides financières à la rénovation énergétique (crédit d'impôt, prime énergie, TVA à taux réduit), il faut recourir à des professionnels certifiés RGE. Le label Certitherm, spécifique aux planchers chauffants, garantit la fiabilité et la performance du système.

Le saviez-vous ?

Calculeo vous propose gratuitement jusqu'à 3 devis d'artisans RGE pour vos travaux.

Demandez vos devis gratuits


Les derniers calculs

À Saint-Bonnet-le-Froid
Aides possibles : 360 €
À Firminy
Aides possibles : 2 520 €
À Arboucave
Aides possibles : 1 680 €

Les avis sur Calculeo

1344 personnes ont donné leur avis sur le service Calculeo (note moyenne: 4,1/5)

les travaux ne sont pas encore effectués dons j'ai eu de la part de calculeo qu'un approche pour le moment mais positif
Elisabeth R. - Drancy (93)
Très bien dirigée
ODINE R. - Thomery (77)
Tres bon accompagnement. Permet de connaitre toutes les aides auquelles on est elligible.
Benoit C. - Foix (09)