Calculeo

La maison bioclimatique, une nouvelle approche du bâtiment

Maison écologique

Dans sa marche vers un développement durable et la diminution des émissions de gaz à effets de serre, le secteur du bâtiment offre aujourd’hui des solutions de plus en plus écologiques, confortables et économiques. C’est le cas des maisons dîtes bioclimatiques qui proposent une interaction habitat-environnement particulièrement efficace. Focus sur une maison pas comme les autres qui prend soin de la planète et épargne votre porte-monnaie! 

Le saviez-vous ?
Tous vos travaux qui ont pour but de vous faire consommer moins d'énergie ou d'utiliser des sources d'énergie renouvelables sont potentiellement éligibles à des aides écologiques!

Calculez vos aides

Qu’est-ce qu’une maison bioclimatique ?

Une maison bioclimatique est conçue pour utiliser tout le potentiel des ressources naturelles disponible dans son environnement immédiat. Il s’agit de diminuer, voire de supprimer sa consommation énergétique classique et ainsi, minimiser au maximum son impact environnemental. Si la conception d’une maison bioclimatique obéit à des considérations environnementales et économiques, elle n’en n’oublie pas pour autant le confort de ses occupants. Tout est pensé pour offrir un intérieur où il fait bon vivre toute l'année.

maison bioclimatique

Les huit fondamentaux de l’habitat bioclimatique

La conception d’une maison bio climatique fait appel tant aux savoir-faire ancestraux qu’aux technologies les plus récentes. Plus qu’un concept architectural, il s’agit d’une véritable révolution dans l’Art du bâtiment qui se réfléchit et se conçoit dès les premières esquisses sur la planche à dessin. Une maison déjà bâtie ne peut devenir bioclimatique. Elle est doit être intégrée dans son environnement et bâtie selon des critères extrêmement précis. Le projet est mené étape par étape dans la recherche des meilleures solutions environnementales possibles. On distingue ainsi huit points fondamentaux qui caractérisent la construction d’un habitat bioclimatique :

  1. Etude du site d’implantation : Il s’agit d’analyser la configuration du terrain à bâtir, les orientations possibles, son exposition, les caractéristiques climatiques de la zone géographique, les atouts et les contraintes du lieu.
  2. Orienter la maison et la protéger des vents froids : Les anciens ne négligeaient jamais cette phase capitale ! Une façade principale et de belles ouvertures au sud offre chaleur et lumière sans frais ! A l’opposé, la façade nord ou ouest selon les régions, se doit d’être protégée au maximum des vents dominants. Cela s’obtient bien sûr en minimisant les ouvertures sur ce côté de la maison, mais aussi en y implantant les parties non habitables (garage ou cellier par exemple) et en aménageant judicieusement le jardin (haie dense à feuillage persistant, mur de clôture, remblais …).
  3. Une forme optimisée : le dessin même de la maison doit laisser peu de prise au vent et aux intempéries tout en offrant à l’inverse de large exposition au soleil.
  4. Une isolation sans faille : murs épais à forte inertie thermique (briques, bois ou terre) et à isolation par l’extérieur, fenêtres triple vitrage et ouate de cellulose dans les combles se conjuguent pour offrir une isolation exceptionnelle qui ne laisse place à aucun pont thermique. Une maison bioclimatique conserve ainsi la fraicheur en été et la chaleur en hiver.
  5. Une ventilation efficace : un puit canadien ou une serre couplée à une VMC double flux permet de réguler et d’uniformiser la température intérieure de la maison grâce à la chaleur produite par ses occupants et leurs différents appareils électroménagers ou électroniques.
  6. Le chauffage : un poêle à granulés permet d’affronter sans soucis les froids les plus excessifs en respectant l’environnement (les granules sont faits de copeaux et de sciures issus de l’industrie du bois) et en utilisant l’énergie la moins chère du marché.
  7. L’électricité : des panneaux photovoltaïques ou une éolienne offrent une énergie verte produite sur place qui minimise la consommation tirée du réseau de distribution classique.
  8. L’eau : un double circuit d’eau offre l’eau de ville pour la consommation humaine et l’eau de pluie pour les WC, le lave-linge et le ménage via une cuve de 4 à 6 m3. L’eau chaude est produite elle aussi de manière la plus écologique possible via une pompe à chaleur ou des capteurs solaires.

On ne peut s’empêcher de remarquer la logique et le bon sens du concept bioclimatique. Si les solutions mises en œuvre imposent un budget plus conséquent à la construction, l’investissement s’amortit rapidement tant les sources d’économies sont nombreuses. La maison bioclimatique en s’intégrant le plus naturellement possible dans l’environnement minimiser son empreinte écologique et est plus à considérer comme une approche différente de l’art de construite qu’une solution technique pour améliorer sa consommation énergétique. 

Le saviez-vous ?
Tous vos travaux qui ont pour but de vous faire consommer moins d'énergie ou d'utiliser des sources d'énergie renouvelables sont potentiellement éligibles à des aides écologiques!

Calculez vos aides


Les services Calculeo

Vous avez accès gratuitement à l'ensemble des aides existantes
Je calcule mes aides

Vous êtes mis en relation avec des professionnels de la rénovation énergétique
Je fais une demande de devis

Vous recevez la Prime Énergie sous forme de chèque
Je calcule ma Prime Énergie


Les derniers calculs

À Châtres
Aides possibles : 750 €
À Campeaux
Aides possibles : 2 400 €
À Saint-Rambert-d'Albon
Aides possibles : 1 320 €

Les avis sur Calculeo

1344 personnes ont donné leur avis sur le service Calculeo (note moyenne: 4,1/5)

bonjour , j'ai pris connaissance de calculéo sur internet et j'ai été ravi
philippe P. - Chantonnay (85)
Nous avons été contacté par téléphone rapidement suite à notre première demande sur internet. L'équipe est très réactive félicitations. Elle m'a apporté réponse à diverses questions.
ANDRE C. - Colondannes (23)
Bien. Appel téléphonique positif
Matthieu N. - Vert-le-Petit (91)