Calculeo
Se connecter

Comment fonctionne une pompe à chaleur air-eau ?

Fonctionnement pompe à chaleur air eau

La pompe à chaleur air-eau est souvent présentée comme un mode de chauffage performant et économe en énergie. Cependant, on ne sait pas toujours comment fonctionnent les pompes à chaleur. Comment puise-t-elle son énergie ? Comment la convertit-elle en chaleur ? Zoom sur le fonctionnement de la pompe à chaleur air-eau.

PS : La pompe à chaleur air eau du fait de son impact positif sur la consommation énergétique est éligible à plusieurs aides écologiques pouvant être mobilisés dans le cadre de son acquisition. Parmi ces aides les plus importantes sont, le crédit d’impôt transition énergétique, les subventions de l’Anah, l’éco ptz et la prime énergie.

Calculez le montant de vos aides pour l’achat d’une pompe à chaleur air eau

Principe général de la PAC air-eau

La pompe à chaleur (ou PAC) air-eau repose sur le principe du captage de la chaleur. Les capteurs interceptent les calories présentent dans l’air ambiant. Ces calories forment une énergie transformée en chaleur par la PAC et est ensuite injectée à l’intérieur du logement par le biais des radiateurs. En d’autres termes, le fonctionnement global d’une pompe à chaleur ressemble à celui d’un réfrigérateur : il récupère l’air chaud (dedans) pour le rejeter ailleurs (en dehors).

Les éléments nécessaires à la mise en place d’une PAC air-eau

Pour s’équiper d’une pompe à chaleur air-eau, il faut absolument disposer d’un circuit de chauffage central car c’est grâce au fluide frigorigène contenu dans le circuit que les calories sont transportées jusqu’aux radiateurs. Idéalement, l’unité intérieure de la PAC doit se trouver à proximité de votre chaudière.

Désormais, vos émetteurs n’ont plus besoin d’être « basse température ». Les nouvelles PAC permettent également le raccordement à des radiateurs classiques ou « haute température » et évitent donc le remplacement de ceux-ci. La pompe à chaleur air-eau s’adapte aussi bien aux radiateurs qu’au plancher chauffant, et même au ballon d’eau chaude.

Dernier détail indispensable, l’unité extérieure de la PAC doit se trouver à l’extérieur du logement. Posséder une cour ou un jardin est donc l’idéal pour permettre l’installation de ce dispositif relativement imposant et légèrement bruyant.

Technique et fonctionnement détaillé de la PAC air-eau

La pompe à chaleur air-eau est composée de quatre éléments principaux : l’évaporateur, le compresseur, le condenseur et le détendeur. Le parcours commence au niveau de l’évaporateur où les calories captées dans l’air extérieur aspiré par la pompe sont transmises au fluide frigorigène, dont la température est alors négative.

C’est le compresseur qui va permettre de transformer les calories prélevées en gaz haute pression. Le passage de l’état liquide à l’état gazeux, au prix d’une petite consommation d’électricité, a pour effet d’augmenter la température du contenu.

En arrivant dans le condenseur, dont la température est inférieure, le gaz redevient liquide et chauffe le circuit de chauffage (ou l’eau chaude sanitaire).

Enfin, le détendeur permet de faire baisser la pression du fluide frigorigène pour que sa température redevienne assez basse afin de capter à nouveau les calories dans l’air. Le cycle peut recommencer.

Performance de la pompe à chaleur air-eau

La performance d’une PAC air-eau avoisine en général un COP de 3. Le Coefficient Optimal de Performance (COP) est la mesure de l’énergie produite en fonction de l’énergie utilisée. Ainsi, une PAC qui possède un COP de 3 consommera 1 kW d’électricité pour produire 3 kW de chaleur. Un rendement excellent pour réduire significativement vos dépenses énergétiques.

Une idée reçue très répandue assume que la pompe à chaleur, quelle qu’elle soit, ne fonctionne que dans les régions où il fait chaud, ce qui est FAUX. La PAC fonctionne jusqu’à des températures atteignant les – 10 °C à – 15 °C. Ce qui en vrai, en revanche, c’est que la performance de la pompe à chaleur diminue en corrélation avec la baisse de la température ambiante.

Un bon bilan pour la famille des PAC

Il n’en reste pas moins que les PAC aérothermiques et géothermiques sont des solutions d’économies d’énergie très efficaces malgré leur coût à l’achat conséquent. Investir dans une pompe à chaleur air-eau peut s’avérer cher mais sa rentabilité n’est pas négligeable. Sa durée de vie en performance normale est comprise en 15 et 20 ans (puis baisse de la performance). Pour limiter les dépenses à l’acquisition, vous pouvez aussi profiter d’aides et de subventions comme le crédit d’impôt à 30 %, les aides de l’ANAH, la Prime Energie, etc.

Calculez le monatnt de vos aides pour l’achat d’une pompe à chaleur air eau


Les derniers calculs

À Us
Aides possibles : 3 000 €
À Vézelise
Aides possibles : 315 €
À Toulouse
Aides possibles : 5 118 €

Offre Ampoules LED

20 ampoules LED = 1 € avec notre partenaire
Quelle Energie

Les avis sur Calculeo

1344 personnes ont donné leur avis sur le service Calculeo (note moyenne: 4,1/5)

Réponses claires et rapides
Daniel J. - La Baffe (88)
un peu perdue dans les aides j'ai eu une réponse claire et très rapide
sandrine a. - Brive-la-Gaillarde (19)
très bon relationnel en et le suivi de l'affaire.
gwenaëlle L. - Anglefort (01)