Appelez-nous !

du lundi au vendredi - 8h à 19h

Service gratuit + prix appel

Tout savoir sur les étiquettes énergétiques

Par L’équipe de rédaction

Les étiquettes énergétiques ont pour objectif de faciliter l’information du consommateur. Elles indiquent le niveau de performance énergétique d'un équipement ou d'un logement. Les étiquettes énergie sont à la fois claires, facilement compréhensibles et riches en informations.

Je calcule mes aides

Simulation gratuite en 2 minutes

Où trouve-t-on des étiquettes énergétiques ?

Les premières étiquettes énergie sont apparues en 1992 suite à la directive européenne 92/75/CEE. Elles concernaient alors uniquement les appareils électroménagers. Depuis, leur champ d'application s’est considérablement élargi puisqu’elles sont devenues obligatoires pour :

 

  • les climatiseurs
  • les lampes et ampoules électriques
  • les automobiles
  • les biens immobiliers mis en location ou en vente
  • les appareils de chauffage et de production d’eau chaude

Quelles informations figurent sur les étiquettes énergétiques ?

Une étiquette énergie rassemble les informations les plus utiles pour le consommateur telles que :

 

  • les caractéristiques du produit
  • ses performances énergétiques
  • son niveau d’émissions de gaz à effet de serre

 

L’évaluation des performances énergétiques s’effectue au moyen d’une lettre allant de A à G. Les équipements ou les logements classés A sont les plus économes tandis que ceux classés G sont les plus énergivores. Pour faciliter la lecture, un code couleur est utilisé, de vert foncé pour les classes A et B à rouge pour la classe G.

A quoi servent les étiquettes énergétiques dans l’immobilier ?

Les étiquettes énergie doivent figurer sur les annonces de vente ou de location des logements. Cette information est de plus en plus recherchée par les candidats propriétaires ou locataires car la performance énergétique d'une habitation conditionne fortement son niveau de confort et le montant des factures de chauffage et de production d’eau chaude. Le classement du logement s’effectue après la réalisation d’un diagnostic de performance énergétique (DPE) par un diagnostiqueur professionnel indépendant. Cet audit permet d’évaluer le coût des dépenses énergétiques annuelles en tenant compte des matériaux de construction utilisés, du niveau d’isolation, des appareils de chauffage installés et de l’existence de ponts thermiques. Le diagnostiqueur émet des recommandations en vue d’améliorer les performances de l’habitation. Ce type de diagnostic peut être demandé à tout moment par un locataire ou un propriétaire en dehors de toute transaction immobilière. Il s'agit alors d'un DPE volontaire. Cette démarche est éligible aux aides financières à la rénovation énergétique.

Comment s’informer avant l’achat d’un appareil de chauffage ?

L'obligation d’étiquetage énergétique s'applique aux appareils de chauffage depuis 2015. Cette mesure concerne :

 

  • les poêles, inserts et chaudières d'une puissance < à 70 kW
  • les pompes à chaleur
  • les appareils de production d’eau chaude sanitaire de moins de 500 litres

 

 

Ces étiquettes comportent de nombreuses informations :

 

  • un classement de A++ à G
  • le nom du fabricant, de l’appareil et du modèle
  • la puissance thermique directe ou indirecte
  • le cas échéant, le niveau sonore
particulier téléphone portable

Le saviez-vous ?

Calculeo vous propose gratuitement jusqu'à 3 devis d'artisans RGE pour vos travaux.

particulier téléphone portable

Quels classements pour les appareils électroménagers ?

La consommation électrique occasionnée par les appareils électroménagers arrive en troisième place des dépenses derrière le chauffage et la production d’eau chaude sanitaire. Les appareils de cuisson représentent en moyenne 7 % de la consommation électrique tandis que l’ensemble des autres appareils atteint 20 %. Le choix des plaques de cuisson ou du réfrigérateur peut donc avoir une répercussion importante sur la facture annuelle. Les appareils électroménagers sont étiquetés de A+++ à D. La différence entre un appareil classé A+ et un autre classé A+++ peut être de 40 %.

A quoi sert l’étiquette Menuiserie ?

L’étiquette Menuiserie est une étiquette énergétique réservée aux portes et fenêtres. Elle est très utile lors de la rénovation d’un logement car elle facilite le choix des vitrages ou des portes d’entrée. Contrairement aux autres étiquettes énergie qui sont le fruit de la réglementation européenne, l’étiquette Menuiserie est une initiative des professionnels du secteur. Le classement de A à G est affiné en fonction de la zone climatique relative à l’installation de l’équipement. Un second classement permet d’évaluer le niveau de confort en été. Plusieurs critères sont pris en compte dans cette évaluation :

 

  • le coefficient de transmission thermique
  • le facteur solaire
  • la transmission lumineuse

Existe-t-il des étiquettes énergie pour les matériaux d’isolation ?

Les matériaux d’isolation ne bénéficient pas d’étiquettes énergétiques mais les informations mentionnées sur les emballages sont néanmoins très utiles.
Le marquage CE obligatoire indique que le produit est conforme à toutes les normes en vigueur dans le secteur du bâtiment.
Le marquage ACERMI est optionnel mais offre de précieuses informations :

 

  • résistance et conductivité thermiques
  • épaisseur
  • le cas échéant résistance à l’eau et au feu

 

L’Avis technique du CSTB précise la durabilité du produit et garantit sa conformité.
Les étiquettes énergétiques représentent une réelle avancée pour le consommateur. Quel que soit le domaine d’application concerné, elles permettent d’effectuer des choix éclairés et facilitent les comparaisons.

Artisan poignée de main

Le saviez-vous ?

Les appareils de chauffage sont éligibles à plusieurs aides écologiques.

Artisan poignée de main

L’équipe de rédaction