Appelez-nous !

du lundi au vendredi - 8h à 19h

Service gratuit + prix appel

Produire sa propre énergie grâce à l’eau, au vent ou au soleil

Par L’équipe de rédaction

Pour diminuer les factures énergétiques, les particuliers peuvent produire l'électricité nécessaire pour leur domicile grâce à la force d’un cours d’eau, du vent ou aux rayons solaires. Ces installations représentent un investissement conséquent et requièrent des autorisations variant selon la source d'énergie.

Je demande mon devis

Simulation gratuite en 2 minutes

Une mini-centrale hydraulique, coûteuse et complexe à mettre en œuvre

Des autorisations administratives difficiles à obtenir

 

Pour utiliser l'énergie hydraulique, il faut un cours d'eau au débit suffisant pour entraîner la turbine. Une étude de faisabilité préalable est recommandée. Si son résultat est favorable, plusieurs autorisations administratives sont requises :

 

  • droit d'eau : pour utiliser le cours d'eau, valable généralement pendant 30 ans.

 

  • permis de construire et autorisation de travaux : ils sont rarement délivrés car les centrales hydrauliques ont un impact négatif sur la circulation des organismes vivants dans les cours d'eau.

 

Un prix multicritère élevé et de possibles aides financières

 

Le prix d'une mini-centrale hydraulique dépend du :

 

  • potentiel hydroélectrique du site (disposition du terrain, configuration des berges et de la chute d'eau…) : s'il est faible, des travaux plus importants sont nécessaires

 

  • quantité d'électricité recherchée (puissance, nombre de générateurs…) : si elle est grande, les équipements sont plus coûteux

 

Le prix par kWh est environ de :

 

  • 500 à 2 500 € (puissance inférieure à 30 kWh)
  • 5 000 à 6 000 € (puissance supérieure à 100 kWh)

 

En cas de production excédentaire, il est possible de s'adresser aux fournisseurs d'énergie pour revendre l'électricité. Le prix de rachat, fixé par arrêtés, varie entre 60 et 200 €/MWh HT.

 

Plusieurs aides peuvent être demandées :

 

  • dispositifs nationaux (CITE, TVA à taux réduit…)
  • aides de l'ADEME
  • financements locaux (régionaux, départementaux, communaux…

Les éoliennes, des modèles adaptés aux besoins des particuliers

Deux types d'installations aux caractéristiques différentes

 

Une éolienne permet de produire de l'électricité (entre 0,1 et 20 kW) grâce à des vents soufflant au minium à 20 km/h. Le rendement électrique de l'installation dépend de la force du vent et de la dimension des pales. Les éoliennes domestiques se différencient par leur axe de rotation :

 

  • horizontal : modèle très répandu, plus onéreux, rendements supérieurs
  • vertical : demande moins d'espace pour l'installation, capte des vents plus faibles, produit moins d'électricité

 

Plusieurs démarches sont nécessaires auprès :

 

  • du voisinage : discuter de l'éventuelle gêne causée par l'éolienne

 

  • de la mairie : déposer une déclaration préalable de travaux ou demander un permis de construire (selon la taille de l'éolienne)

 

  • des fournisseurs d'énergie : dans les Zones de Développement Éolien, EDF doit racheter l'excédent produit à un tarif fixé (82 €/MWh HT). Ailleurs, contacter les différents fournisseurs pour comparer leurs propositions de rachat.

 

Un prix très variable selon le mode de construction

 

Le coût d'une éolienne dépend de la puissance, du modèle, du fabricant et de la méthode d'installation (auto-construction ou intervention d'un professionnel). On estime que ce prix est de l'ordre de :

 

  • 25 000 à 40 000 € pour une installation par un professionnel
  • 2 000 à 5 000 € en auto-construction

 

Certaines aides financières peuvent être obtenues à condition de ne pas construire l'éolienne soi-même:

 

  • subventions nationales (TVA à 5,5%, aides de l'ANAH)
  • aides de l'ADEME et des institutions locales pour les sites non reliés au réseau
Je calcule mes aides

Simulation gratuite en 2 minutes

Les panneaux photovoltaïques, un équipement couramment utilisé

Des prestations incluant installation et démarches administratives

 

Installer des panneaux solaires photovoltaïques permet de produire de l'électricité pour le domicile et éventuellement de générer un excédent qui peut être revendu. Avant de démarrer le projet, il est conseillé de consulter plusieurs professionnels qui proposeront comment dimensionner l'installation pour la rentabiliser. Ils incluent souvent dans leurs tarifs la prise en charge des procédures administratives :

 

  • déposer une déclaration préalable de travaux auprès de la mairie

 

  • pour revendre une partie de l'électricité, demander un raccordement auprès d'ERDF, gestionnaire du réseau public. Le tarif de rachat, dépendant de la puissance et du type d'intégration au bâti, varie entre 110 et 205 €/MWh.

 

Un coût raisonnable et de nombreuses subventions

 

Une installation complète de panneaux photovoltaïques coûte environ 1 000 €/m2. Selon la puissance des panneaux, en kWc, les prix moyens sont de :

 

  • pour 3 kWc, 7 000 à 13 000 €
  • pour 6 kWc, 15 000 à 18 000 €
  • pour 9 kWc, 23 000 à 36 000 €

 

De nombreuses aides encouragent les installations de panneaux photovoltaïques :

 

  • dispositifs nationaux (TVA à taux réduit, CITE, programmes de l'ANAH…)

 

  • subventions locales : à demander auprès de la commune, du Conseil Général et Régional, de l'ADEME…

 

  • aides réservées aux zones non connectées au réseau : se renseigner auprès du FACE (Fonds d'Amortissement des Charges d'Électrification) et du FEDER (Fonds Européen du Développement Régional)
femme avec ordinateur

Quel est le prix d'une éolienne ?

Vous n'arrivez pas à estimer le coût d'achat de votre éolienne ? Calculeo met à votre disposition jusqu'à 5 devis gratuits, sans aucun engagement de votre part.

femme avec ordinateur

L’équipe de rédaction