Appelez-nous !

du lundi au vendredi - 8h à 19h

Service gratuit + prix appel

Combien coûte une toiture ?

Par L’équipe de rédaction

Parce qu’elle assure la pérennité de la maison en la protégeant des intempéries, la toiture ne doit jamais être négligée. Ses différents composants doivent en effet protéger l’édifice contre les effets de la pluie, de la neige, du vent mais aussi de la chaleur et du bruit. Il existe de nombreux types de toiture (en tuiles, en bac acier, en zinc, en shingle, etc.). Leur coût d’achat  de même que leurs frais de pose différent, ce qui aboutit à une grande amplitude des prix. Le prix de la toiture va ainsi passer de moins de  12€ le m² pour celle en shingle à plus de 120€ le m² pour celle en ardoise naturelle.

Je calcule mes aides

Simulation gratuite en 2 minutes

Qu’est-ce qu’une toiture et de quoi se compose-t-elle ?

La toiture est la surface recouvrant la partie supérieure d'une habitation. Elle se compose des combles, de la charpente et de la couverture. La charpente de poutres repose sur les murs porteurs de l’édifice et supporte un lattis fait de linteaux. Ce dernier porte la couverture, qui peut être en tuile, ardoise, zinc, acier, shingle ou tout autre matériau. Une bonne toiture favorise l’écoulement des eaux de pluies et, dans les régions où cela est nécessaire, est suffisamment solide pour résister au poids de la neige. Elément particulièrement visible de la maison, la toiture obéit le plus souvent à des règles d’urbanismes en termes de formes et de matériaux visant à protéger l’identité régionale.

Quand doit-on rénover sa toiture ?

Quel que soit le type de toiture et le matériau qui la constitue, une toiture vieillit et doit, après quelques décennies, être remplacée. La présence d’infiltrations dévoile une étanchéité défectueuse, un son creux des bois de charpentes, la présence de petits trous et de sciures dans les combles indiquent la présence d’insectes xylophages. Un effet d’affaissement de tout ou partie des pans du toit impose une rénovation urgente de la charpente tandis que de multiples tuiles cassées nécessitent un changement de la couverture.

Comment choisir la toiture adaptée à votre habitation ?

De nombreux matériaux peuvent être utilisés pour la couverture : suivant les régions et le type d’édifice on trouve des tuiles béton, en ardoises, en terre cuite, en bardeaux de bois, en acier, en cuivre, en tôle ondulée, en matière plastique ou en shingle. La première chose à faire avant de vous engager vers une solution non autorisée dans votre commune est de vous rapprocher du service urbanisme de votre mairie. Ce dernier pourra vous communiquer les règles en vigueur dans votre quartier ou dans votre zone d’implantation. Il existe en effet de nombreuses normes relatives à la construction et la rénovation de la toiture. Elles sont consultables dans les DTU (Document Technique Unifié) et les règlements de zone définis par la commune d’implantation de l’immeuble à construire ou à rénover. Ces règles visent notamment à préserver l’identité territoriale. Chaque région française affiche en effet des toits issus de sa culture et de ses traditions. Ces toits très visibles sont autant de marqueurs de l’identité d’un terroir. Ainsi, la Bretagne affiche fièrement ses toits en ardoise tandis que la Provence perpétue la tradition de la tuile romaine en terre cuite. Il y a en outre une grande logique à utiliser un matériau ancestral et à bâtir un toit de forme traditionnelle dans une région. Ils sont en effet, bien souvent la réponse la plus efficace aux conditions climatiques de l’endroit. Sachez que selon le type de travaux que vous entreprenez, une simple déclaration de travaux de toiture déposée en mairie peut suffire.

Faire appel à un professionnel

On ne s’improvise pas charpentier ni couvreur. Ces métiers sont très techniques et nécessitent un respect total des règles de l’Art. Faire appel à un professionnel, c’est non seulement bénéficier de son savoir-faire mais aussi de sa garantie décennale. En outre par nature, ces travaux s’effectuent en hauteur et exposent les intervenants à de graves conséquences en cas de chute. Vous n’êtes ni formés, ni équipés pour œuvrer en sécurité sur un toit. Faire appel à un professionnel constitue un gage de sérénité et de sécurité incontournable. En outre, le recours à une professionnel certifié RGE, vous permettra de postuler aux multiples aides écologiques disponibles pour les travaux d’isolation de toiture. Parmi ces aides il y a celle du crédit d’impôt transition énergétique, celles de la prime énergie, de l’éco ptz, ou encore les multiples aides locales.

Quelques exemples de prix pour la

Le prix au m² d’une toiture est très variable car il est déterminé par l’addition de coûts multiples :


- Le coût des matériaux de couverture ;
- Le coût de la charpente ;
- Le coût de la zinguerie ;
- Le coût de l’isolation de la toiture ;
- Le coût d’éventuelles fenêtres de toit ;
- Le coût de mise en place de différents conduits (aérations, cheminées..)
- Le coût de la main d’œuvre.


Si on s’en tient au seul prix des matériaux de couverture, la tuile béton se négocie autour de 27€ le m², la tuile terre cuite à 45€ le m², l’ardoise naturelle à 120€ le m².


On le constate, la confection ou la rénovation d’un toit nécessite un budget conséquent. Néanmoins cet investissement n’est pas à négliger. Une toiture de qualité saura durer dans le temps, contribuer au confort des occupants de la maison et protéger cette dernière. Plus qu'une dépense, un réel investissement!

femme âgée tasse

Le saviez-vous ?

Tous vos travaux qui ont pour but de vous faire consommer moins d'énergie ou d'utiliser des sources d'énergie renouvelables sont potentiellement éligibles à des aides écologiques!

femme âgée tasse

L’équipe de rédaction