Appelez-nous !

du lundi au vendredi - 8h à 19h

Service gratuit + prix appel

Chaudière à granulés ou à bûches, que choisir ?

Par L’équipe de rédaction

La chaudière à granulés et la chaudière à bûche font partie de la famille des équipements de chauffage au bois.  Le chauffage au bois fait partie des systèmes de chauffage les plus efficaces et les plus écologiques qui soient. Il est aujourd’hui de plus en plus en plus populaire auprès des Français, il tend même à supplanter le chauffage électrique ou au gaz. Ceci s’explique par plusieurs raisons parmi lesquels le fait que le bois est la source d’énergie la moins cher et que les systèmes de chauffage au bois sont éligibles à plusieurs aides écologiques comme le crédit d’impôt, les aides de l’ANAH ou la prime énergie.

 

Profitez de 1000€ supplémentaires pour votre chaudière bois !

 

👇

Je change mon chauffage

Simulation gratuite en 2 minutes

La chaudière à granulés et la chaudière à bûches : deux systèmes différents

Même si elles appartiennent toutes les deux à la famille des équipements de chauffage au bois, la chaudière à pellets et la chaudière à bûche affichent plusieurs différences. Les différences les plus importantes se trouvant au niveau des modalités d’installation, au niveau de la consommation énergétique et du rendement.

Fonctionnement chaudière granulés

Modalités d'installation

La chaudière à granulés de bois permet une installation facile et rapide. Il suffit pour cela de disposer d'un circuit de chauffage central. Autrement dit, dans le cas où vous disposiez déjà d'une autre chaudière de type gaz, fioul ou charbon, il vous suffit de la raccorder avec le circuit existant. Bien que son installation ne soit pas des plus compliquées, il est toutefois recommandé de faire appel à un professionnel, notamment pour pouvoir bénéficier d'un contrat de maintenance ainsi que des aides auxquelles vous avez droit.

 

Toujours dans le cas d'un remplacement de chaudière, pour une chaudière à bûches, l'installation est aussi facilitée par la possibilité de raccorder la chaudière au circuit de chauffage central. Notez, par ailleurs, que dans le cas d'une chaudière à granulés, l'installation est, par nature, particulière. Ceci s'explique avec la nécessité d'un silo de stockage et son système de vis sans fin.

Chaudière à granulés ou chaudière à bûche : laquelle est la plus économique

D'abord, il est important de savoir que la chaudière à pellets, tout comme la chaudière à bûches, sont éligibles au crédit d'impôt à hauteur de 30 %.

⚠️ Fin du CITE (crédit d’impôt pour la transition énergétique)
Le CITE est supprimé pour les dépenses effectuées depuis le 1er janvier 2021. Il est remplacé par le dispositif MaPrimeRénov’.

Du côté de la chaudière à bûches, avec un combustible se positionnant comme étant celui le plus bas du marché, cette dernière affiche une compétitivité fortement marquée. Elle permet des économies de chauffage non négligeables. En plus de cela, avec une technologie évolutive, et ainsi des combustions optimales, sa capacité de rendement s'en voit augmentée. Pour ce qui concerne le coût d'investissement, il faut compter entre 3 000 et 8 000 euros, selon les marques et la puissance de la chaudière. Sachez qu'un prix trop bas est souvent le signe d'une qualité moyenne et d'une durée de vie relativement courte.

 

Les chaudières à pellets, quant à elles, sont en principe plus chères à l'investissement en raison de la complexité du produit et des volumes actuellement fabriqués. Il faut compter entre 13 000 et 20 000 euros. Malgré un coût élevé, il faut savoir que ce type de chaudière permet de réaliser des économies de près de 50 % sur sa facture de chauffage. Les granulés de bois sont, en effet, moins onéreux que les énergies fossiles. Ils coûtent entre 200 et 350 euros par tonne. Des aides permettent, par ailleurs, de réduire cet investissement.

👉 Mais comment sont fabriqués les pellets ? Jamy vous explique tout !

 

 

Quel équipement est le plus rentable ?

Un rendement pouvant aller jusqu'à 90 % est rendu possible par la chaudière à bûches, grâce à sa technologie avancée. Sachez par ailleurs, que le bilan de rejet de C02, pour ce type de chaudière, grâce à la photosynthèse, est nul. La chaudière à bûches implique toutefois un rechargement en combustible manuel puisqu'il se fait par l'utilisateur lui-même. La recharge s'effectue tous les deux jours, voire tous les jours. Un système contraignant qui en incite parfois plus d'un à se tourner vers la chaudière à granulés de bois, qui dispose d'un rechargement automatique avec un silo de stockage.

 

Concernant la chaudière à granulés de bois, son rendement moyen est compris entre 75 et 90 %, et pour ce qui est de sa puissance, c'est-à-dire sa capacité à produire de la chaleur, on l'estime aux alentours des 10 à 30 kW (kilowattheures).

 

A granulés ou à bûches, la chaudière à bois est éligible aux différentes aides écologiques existantes. N’oubliez pas de la demander.

Je change mon chauffage

Simulation gratuite en 2 minutes

L’équipe de rédaction