Appelez-nous !

du lundi au vendredi - 9h à 18h

Service gratuit + prix appel

Bien répartir ses fenêtres dans un logement (préconisations RT 2012)

Par L’équipe de rédaction

Les fenêtres jouent un rôle essentiel dans une habitation. Elles permettent non seulement  d’aérer l’habitacle mais en plus elles permettent de l’illuminer. Elles ont donc la mission de rendre la maison saine et agréable à vivre. Cependant elle ont, comme du reste les parois opaques le défi de limiter les échanges de températures avec l’extérieur. Raison pour laquelle elles doivent bénéficier d’une bonne isolation et surtout être bien réparties.

 

PS : L’achat de fenêtres isolantes est éligible à plusieurs aides écologiques telles que le crédit d’impôt pour les fenêtres, les subventions de l’ANAH, l’éco prêt à taux zéro ou encore la prime énergie pour les fenêtres.

Je calcule mes aides

Simulation gratuite et immédiate

Bien répartir ses fenêtres

Lors de l’aménagement d’une maison, il faut veiller à ce que chaque pièce soit bien éclairée et bien aérée. Les premières ressources à exploiter sont la lumière et la chaleur du soleil. Chaque habitation est tenue de respecter la nouvelle règlementation thermique RT2012 pour offrir un confort optimal en intérieur. Voilà pourquoi, toutes les conditions de répartition des fenêtres visant à mettre en exécution ces recommandations sont à suivre rigoureusement.
Dans le cadre d’une construction neuve, la RT2012 impose l’établissement de plusieurs ouvertures. Ainsi, l’ensemble des accès constitués par les fenêtres et les portes vitrées doit être supérieur ou égal à 1/6 de la superficie totale habitable. Il ne reste plus alors qu’à choisir les emplacements adéquats pour dresser les fenêtres.

L’importance d’avoir une bonne ventilation en intérieur

Il est primordial d’analyser le nombre de fenêtres à installer dans chacune des pièces d’une maison pour garantir une bonne ventilation naturelle. La taille de ces ouvrants doit aussi être optimisée. Il est préférable de disposer d’au moins trois fenêtres pour une salle de séjour avec une sur chaque mur. Ce genre de solution est à adopter pour préserver une atmosphère saine en intérieur. Ces mesures sont impératives dans les espaces où l’eau est omniprésente comme la salle de bains et la cuisine. Les fenêtres débarrasseront l’humidité excessive et préviendront la formation de moisissures. Ni le plancher, ni les meubles ne risqueront d’être détériorés à cause de l’eau. En outre, les mauvaises odeurs seront également éliminées.

La technique pour assurer une bonne isolation

Si la présence de fenêtres est rendue obligatoire dans un logement par la nécessité qu’il y a d’assurer à ce dernier une bonne aération et une bonne luminosité, il faut cependant éviter que les fenêtres transforment le logement en passoire énergétique.  Ainsi il faut choisir des fenêtres dotées d’une bonne performance énergétique et à même de limiter voire supprimer la déperdition thermique, c’est-à-dire des fenêtres isolantes telles que les fenêtres double-vitrage ou les fenêtres triple-vitrage. En outre, les fenêtres sont préférablement à installer façade par façade. L’idéal serait de maximiser les ouvertures orientées au sud pour que les apports en rayons solaires soient optimaux. Il est très important que les fenêtres des pièces à vivre soient nombreuses. Ainsi, la pièce entière sera bien exposée au rayonnement solaire hiver comme été. Si le rayonnement est trop important l’été, on peut envisager l’ajout de filtres ou de volets roulants.

Les bons choix pour garder un confort d’été

La répartition des fenêtres doit être étudiée soigneusement. Il faut veiller à ne pas abuser des baies vitrées car si elles sont trop nombreuses, elles risquent de transformer la pièce entière en une serre. Durant la période estivale, pour éviter que la température en intérieur ne devienne infernale en s’élevant au-delà de 26°C, il faut égaler la superficie des simples fenêtres aux baies vitrées. Si la maison est bâtie à proximité d’un aéroport ou d’une voie rapide, les volets sont obligatoirement gardés clos. Dans ces cas-là, il est bon d’aménager des systèmes de refroidissement des pièces comme l’installation d’un climatiseur par exemple. Par ailleurs, les fenêtres doivent toujours représenter 1/6ede la surface totale de la pièce pour qu’au moins, si elle n’est pas complètement isolée, elle conserve un bon niveau d’éclairage.

 

PS : L’achat de fenêtres isolantes est éligible à plusieurs aides écologiques telles que le crédit d’impôt pour les fenêtres, les subventions de l’ANAH, l’éco prêt à taux zéro ou encore la prime énergie pour les fenêtres.

Je calcule mes aides

Simulation gratuite et immédiate

L’équipe de rédaction