Les différents types de thermostats pour chauffe eau

Sommaire

Que votre chauffe eau s'alimente en gaz, en électricité ou en énergie solaire, il doit être muni d'un thermostat. Le thermostat pour chauffe-eau  va vous aider à améliorer votre consommation énergétique régulant la température de l'eau qui sort de vos installations. Avec un appareil performant, votre économie d'énergie peut atteindre entre 10% et 20%. En l’installation d’un thermostat sur un système de chauffe eau produisant également de la chaleur pour le chauffage est éligible à plusieurs aides écologiques.

Je demande ma prime

Simulation gratuite en 2 minutes

Les caractéristiques d’un thermostat pour chauffe-eau

Le thermostat pour chauffe eau permet de contrôler la température de votre eau chaude produite. Il la rectifie au besoin suivant les paramètres que vous aurez décidé. L’intérêt de cet appareil est triple. Il réduit d’une part votre consommation en eau (tout le temps que vous attendez que l’eau soit suffisamment chaude ou moins chaude avant d’entrer sous la douche) et en énergie, il améliore aussi votre confort et votre sécurité (moins de risques de vous bruler ou de souffrir du froid).

 

Il existe globalement trois catégories de thermostat qui agissent différemment dans leur fonction de régulation de la température : le thermostat d’ambiance programmable, les vannes thermostatiques et la régulation sur sonde extérieure.

 

  • Le thermostat d'ambiance programmable : Il commande le générateur de votre chauffe eau afin que ce dernier permette une température linéaire et constante de votre eau. Il vous suffit alors de paramétrer le thermostat qui se chargera dès lors de faire le reste.
  • Les vannes thermostatiques : Elles agissent sur le débit de l'eau jusqu'à obtention de la température recherchée. Pour ce faire, elle régule le radiateur de votre chauffe eau.
  • La régulation sur sonde extérieure : C'est sans doute l'installation la plus performante à ce jour puisqu'elle adapte la température de votre eau suivant les conditions de température extérieure. Cette fois-ci, la régulation se fait sur le brûleur de votre chaudière.

Les avantages et inconvénients des différents types de thermostats

Le thermostat d'ambiance programmable se décline en 3 autres sous-catégories, chacune d'elles offrant ses avantages et ses inconvénients.
Il y a d'abord le thermostat d'ambiance dit "tout ou rien" qui est la plus basique des installations disponibles sur le marché. La mise en marche de la chaudière entraîne automatiquement son déclenchement. Il suffit alors de le programmer.
Par contre, on lui reproche de ne convenir qu'aux petits espaces, car pour les grandes installations, il est souvent incapable d'assurer une chauffe suffisante de tous les circuits d'eau.
Pour les 2 autres types de thermostats d'ambiance, qui sont soit "modulants" soit "en PID" (Proportionnelle - Intégrale – Dérivée), ils sont reconnus pour offrir une température plus stable dans chaque pièce. De plus, ils atteignent la température désirée de façon plus rapide.
Si vous habitez dans une maison à plusieurs niveaux, ce sera la régulation sur sonde extérieure qui vous apportera le plus de confort. Le seul souci sera que sa programmation optimale dépendra de l'isolation de votre habitat et de la taille de vos radiateurs.
La vanne thermostatique quant à elle se place dans chaque circuit d'eau et régule la température de pièce en pièce. On le couple avec le thermostat d'ambiance lorsqu'on a affaire à une chaudière à basse température.

Les prix

Le coût de votre thermostat dépendra du modèle pour lequel vous allez opter, mais également des performances affichées par l'appareil. Le prix sera donc très variable.
Ainsi, un simple thermostat d'ambiance ne vous coûtera pas cher alors que s'il est programmable, vous devrez débourser entre 50 et 200 euros.
Une tête thermostatique sera en moyenne de 70 euros. Une sonde extérieure quant à elle vous coûtera entre 200 et 400 euros.
Pour rentrer dans votre budget, le mieux est encore de faire appel aux subventions de l'Etat au titre des dépenses énergétiques.

Les subventions écologiques disponibles

L'administration publique se rend compte du poids financier qui pèse sur les ménages en matière de rénovation énergétique et prévoit de nombreuses aides et subventions qui pourront alors financer en partie votre achat de thermostat pour chauffe eau.
Si votre achat rentre dans le cadre de travaux en vue de réaliser une économie d'énergie dans votre résidence principale, vous pourrez ainsi prétendre au crédit d'impôt à hauteur de 30% du coût d’achat de votre appareil.
Il y a également la Prime Energie qui peut vous financer sur plusieurs centaines d'euros ou alors l'éco prêt à taux zéro dont les intérêts sont pris en charge par l'Etat. Vous pouvez aussi regarder du côté des subventions accordées par votre localité.
Enfin, le cumul de certaines subventions est autorisé, ce qui fait le coût d’achat de votre équipement pourra être couvert à plus de 80% par les aides disponibles.

⚠️ Fin du CITE (crédit d’impôt pour la transition énergétique)
Le CITE est supprimé pour les dépenses effectuées depuis le 1er janvier 2021. Il est remplacé par le dispositif MaPrimeRénov’.

Je demande ma prime

Simulation gratuite en 2 minutes