Poêle à bois et bûches

Le poêle à convection forcée, ou poêle à bois à air ventilé

Par L’équipe de rédaction

Le poêle à convection forcée intègre un ventilateur qui amplifie la circulation naturelle de l'air de manière à répartir la chaleur uniformément dans la pièce. Fonctionnant avec des bûches ou avec des pellets, il est aussi connu sous le nom de poêle à bois à air ventilé. Grâce à la montée rapide des températures dans toute la pièce, le confort est généralement obtenu avec une température moyenne plus basse, ce qui permet d'alléger la facture de chauffage. Un poêle à convection forcée représente un investissement d'environ 2 000 € à 3 000 € pour les modèles de milieu de gamme, qui peut être en partie financé grâce à la Prime Coup de Pouce Chauffage en cas de remplacement d'une chaudière au fioul, au charbon ou au gaz ne disposant pas de système de condensation.

Le poêle à convection forcée au quotidien

Le poêle à convection forcée est constitué d'un foyer fermé, d'un conduit et d'un ventilateur. Comme pour les poêles à convection non ventilés, la chaleur se répand par des mouvements d'air circulaires : l'air froid se réchauffe et monte au niveau du poêle, puis se refroidit et descend de l'autre côté de la pièce. Grâce à cette circulation cyclique, la température s'équilibre rapidement.

 

L'installation et l'entretien d'un poêle ventilé sont assez similaires à ceux d'un poêle classique, le ventilateur nécessite simplement un branchement électrique et un contrôle périodique, généralement effectué au moment du ramonage du conduit de fumée.

Les différents types de poêles à convection forcée

Il existe une large gamme de poêles à air pulsé.

 

Comment choisir son modèle de poêle à convection forcée ?
Critère Différences selon les modèles
Combustible utilisé
  • Granulés, ou pellets : adapté pour réguler la température tout au long de la journée et généralement associé à un mécanisme de chargement automatique
  • Bûches de bois : à charger à la main, permet de chauffer très rapidement, idéal pour un usage ponctuel, par exemple en soirée
Matériau
  • Structure en acier : variation rapide de température, libération d'une forte chaleur
  • Structure en fonte : grande inertie thermique, la chaleur est stockée progressivement puis libérée pendant plusieurs heures après l'arrêt de la combustion
Type de combustion
  • Combustion simple : le bois brûle de manière classique
  • Combustion double ou post combustion : l'appareil est conçu pour brûler également les gaz émis lors de la combustion du bois, ce qui améliore son rendement et réduit les émissions polluantes

 

Le poêle à air pulsé, pour un chauffage performant et confortable

Le poêle à convection forcée est un appareil de chauffage moderne qui cumule de nombreux avantages :

 

  • Économique : il offre un rendement supérieur à 90 % et le bois est l'un des combustibles les moins chers.

 

  • Rapide à chauffer : la température choisie est rapidement atteinte.

 

  • Écologique : il s'appuie sur une source d'énergie renouvelable, le bois.

 

  • Adapté aux grandes surfaces et aux gros volumes : il permet de chauffer les salons cathédrales et les autres pièces vastes ou hautes de plafond.

 

  • Agréable : il diffuse une chaleur homogène.

 

Cependant, il s'agit généralement d'une solution d'appoint, à coupler avec une chaudière et un réseau de chauffage central. Le ventilateur peut faire un peu de bruit au moment de l'allumage, lorsqu'il fonctionne à plein régime afin d'accélérer l'augmentation de température. Un assèchement de l'air peut être ressenti à ce même moment.

 

Combien coûte un poêle à convection forcée ?

 

Les prix des poêles à convection forcée débutent aux alentours de 500 € et peuvent atteindre 15 000 € pour les modèles haut de gamme. Pour l'achat d'un poêle ventilé classique pour une petite maison, le budget se situe généralement entre 2 000 et 3 000 €.

 

La mise en place par un professionnel représente environ 500 € à 1 000 € dans la plupart des cas.

 

Pour le combustible, le coût dépend de la superficie à chauffer et de la température à laquelle vous chauffez, comptez approximativement 0,03 €/kWh si vous optez pour des bûches et 0,05 €/kWh si vous choisissez les granulés de bois.

Les frais liés à l'achat et aux travaux d'installation d'un poêle à convection forcée peuvent être considérablement réduits grâce à la Prime Coup de Pouce Chauffage.

Mère qui porte sa fille
Le saviez-vous ?
 

Vous pouvez financer l'achat de votre poêle à convection forcée par une Prime Energie.

Mère qui porte sa fille

L’équipe de rédaction