Poêle de masse

Le poêle hydraulique : un appareil de chauffage central à découvrir

Par L’équipe de rédaction

Le poêle à bois hydraulique – autrement appelé poêle hydro, poêle bouilleur, poêle chaudière ou encore thermo poêle – est un appareil de chauffage qui demeure encore aujourd'hui assez peu connu. Il chauffe à la fois par convection naturelle et par le biais d’émetteurs de chaleur (radiateurs, plancher chauffant, etc.). Il produit également de l’eau chaude sanitaire ; Son coût d’achat est assez élevé comparé à celui des autres poêles à bois. Mais si on le considère, à juste titre d’ailleurs) comme une chaudière, ce prix est tout à fait abordable, d’autant plus que cet appareil est éligible à une multitude d’aide écologiques.

Le poêle à bois hydraulique : son fonctionnement

lus qu’un poêle à bois conventionnel, le poêle à bois hydraulique est un véritable appareil de chauffage central. Il intéresse avant tout les personnes qui désirent tirer parti de la convivialité et du confort que procure le chauffage au bois tout en réduisant leur facture de chauffage. Le poêle hydraulique se distingue par sa capacité à être raccordé à un circuit de chauffage central à l'eau chaude ou à un mur ou plancher chauffant. Le chauffage de l'eau est assuré par un échangeur de chaleur. L'eau réchauffée est introduite dans le circuit lorsqu'elle parvient à une température de 60°. Un ballon tampon permet de contrôler la production de chaleur.
Le mode de fonctionnement d'un poêle hydraulique est donc triple :

 

  • Il chauffe par rayonnement l'espace dans lequel il est installé;
  • Il alimente directement les radiateurs à eau chaude, le plancher chauffant...;
  • Il emmagasine en même temps une réserve d'eau chaude dans un ballon tampon en vue d'une répartition ultérieure.

 

Le poêle bouilleur peut utiliser des bûches, des pellets ou les deux combustibles.

Avantages et inconvénients du poêle bouilleur

Le poêle hydraulique présente un nombre considérable d'avantages.

 

  • Dû à sa distribution uniforme de la chaleur sur l'ensemble d'une habitation, le poêle hydraulique procure un meilleur confort, comparativement au poêle classique;
  • Appareil à haut rendement, possédant une excellente puissance de chauffe;
  • Il peut être installé dans un endroit de la demeure où il est possible de profiter à sa guise de la vision des flammes de l'appareil, ce que les systèmse traditionnels de chauffage central ne permettent pas. L'aspect des flammes ajoute une note d'esthétisme à la pièce où se trouve le poêle;
  • C'est un appareil design et tendance;
  • Il utilise des combustibles économiques et écologiques. En remplacement de chaudière au gaz ou au fioul, le poêle hydro génère des économies de combustibles appréciables;
  • Il peut être alimenté avec des bûches de bois ou des granulés;
  • Puisque le fonctionnement du poêle hydraulique est programmable, il est possible de contrôler la température des pièces;
  • L'appareil est moins dispendieux à l'achat, par rapport à d'autres types de chaudières;
  • Il s'agit d'un système de chauffage à eau chaude couvrant une grande superficie (parfait pour les habitats à grande surface);
  • Le propriétaire d'un poêle hydraulique peut bénéficier de certaines aides de l'État (voir la dernière section de cet article).

 

Du côté de ses inconvénients, mentionnons entre autres,

 

  • L'autonomie de l'appareil est plutôt faible – L'autonomie du poêle hydraulique à granulés offre une durée moyenne qui se situe entre 36 et 42 heures. Mieux vaut dans ce cas opter pour un appareil avec réservoir pour pouvoir profiter d'une autonomie plus considérable;
  • Ce système commande une énergie d’appoint durant la saison estivale;
  • Le chargement des granulés de bois s'effectue manuellement;
  • Il requiert un entretien quotidien,
  • Bien que le poêle hydraulique puisse être utilisé en tant que chaudière, il revient plus coûteux à l'achat qu'un poêle à granulés conventionnel si on s'en sert que pour le chauffage.

Une installation complexe

L'installation d'un poêle hydraulique, plutôt complexe, doit impérativement être réalisée par un spécialiste agréé. Il est le seul en mesure de garantir une installation conforme en tous points aux normes et qui assure un fonctionnement optimal de l'appareil.

Prix et incitations fiscales

Un prix d’achat relativement élevé

  • Coût d'acquisition d'un poêle hydraulique : entre 1000 et 5000 euros, voire davantage.
  • Kit de sécurité (échangeur + système pour le contrôle de la température et de la pression) : 1500 euros
  • Ballon tampon : plus ou moins 1000 euros.
  • Main-d'œuvre : de 500 à 1000 euros, selon le travail à effectuer.

 

Des aides fiscales disponibles

À l'instar de tous les appareils fonctionnant à l'aide d'une énergie renouvelable, le propriétaire d'un poêle hydraulique peut bénéficier d'intéressantes incitations fiscales. Il est à noter que la plupart de ces aides sont cumulables.
En voici un aperçu.

 

  • Le crédit d'impôt – Parce que le poêle hydro utilise le principe de post-combustion dont le rendement va au-delà de 80 %, il est éligible au crédit d'impôt;
  • Les certificats d'économie d'énergie;
  • Le prêt à taux zéro (PTZ);
  • Les subventions de l'Agence nationale de l'habitat (Anah);
  • Les aides locales du Conseil Général et ceux de la Région.

L’équipe de rédaction