Calculeo
Se connecter

Pompe à chaleur air-air : Avantages et inconvénients

Avantages et inconvénients de la PAC air air

La pompe à chaleur (PAC) est aujourd’hui un mode de chauffage alternatif plébiscité par les particuliers. Économique et écologique, la pompe à chaleur aérothermique se différencie de ses concurrentes géothermiques sur certains points. Quels avantages possède-t-elle par rapport aux autres modes de chauffage ? Quels inconvénients peuvent apparaître avec l’utilisation d’une PAC air-air ? Calculeo fait le point.

PS : Vous souhaitez acheter une pompe à chaleur air-air, Calculeo vous propose jusqu’à 5 devis gratuits.

Demandez vos devis gratuits de pompe à chaleur air-air

Avantages de la pompe à chaleur air-air

Les avantages de la pompe à chaleur air-air sont nombreux. On peut en citer entre autre, le fait qu’elle soit plus abordable à l’achat (qu’une PAC géothermique par exemple), qu’elle soit fonctionnelle sur toute l’année et qu’elle permette de réaliser d’importantes économies d’énergie.

Un prix moins élevé : la pompe à chaleur aérothermique est moins chère que les autres pompes à chaleur fonctionnant à la géothermie. En effet, une PAC géothermique implique une installation lourde et délicate exécutée par une main d’œuvre hautement qualifiée. La PAC air-air s’installe plus facilement car ses capteurs ne sont pas enterrés dans le sol. Il suffit de posséder une cour ou un jardin pour y poser l’unité extérieure qui se charge de capter les calories de l’air. Les unités intérieures transmettent la chaleur dans les différentes pièces à vivre. On compte en moyenne un prix de 50 € par mètre carré chauffé pour l’installation d’une pompe à chaleur aérothermique (moitié moins qu’une PAC géothermique).

Une utilisation été comme hiver : la pompe à chaleur air-air possède l’énorme avantage de pouvoir de pouvoir être utilisée à la fois  comme chauffage et comme climatisation. C’est ce qu’on appelle une pompe à chaleur réversible. Au lieu de capter les calories extérieures pour les transformer en chaleur, la PAC insuffle de l’air frais dans le logement et rejette l’air chaud par le biais de l’unité extérieure. Un moyen astucieux pour rendre l’équipement utile, été comme hiver ! Il faut également savoir que la pompe à chaleur aérothermique reste utilisable pour le chauffage même lorsque les températures extérieures sont négatives.

Des économies d’énergie importantes : le coefficient optimal de performance (COP) d’une pompe à chaleur air-air est en moyenne de 3. En d’autres termes, pour 1kWh d’électricité utilisée pour faire fonctionner la PAC, celle-ci produit 3kWh d’énergie pour l’habitation. Elle permet donc de diviser la facture de chauffage par 3 ! De plus, la PAC air-air est facilement pilotable et programmable à distance grâce à des systèmes intelligents intégrés dans les ventilo-convecteurs. On peut alors aisément choisir sa température de chauffe, l’ajuster en fonction de l’occupation des pièces à vivre et mieux répartir la chaleur au sein du logement.

Inconvénients de la pompe à chaleur air-air

A côté de ses avantages, la pompe à chaleur a aussi ses inconvénients. Parmi ces dernierson peut citer le fait qu’elle est éligible à très peu d’aides écologiques, qu’elle ne puisse être utilisée pour le chauffage de l’eau chaude sanitaire et qu’elle est incapable de couvrir tous les besoins en chauffage du foyer.

Moins d’aides au financement : Contrairement à la pompe à chaleur air-eau et aux pompes à chaleur géothermiques, la PAC air-air ne bénéficie plus du crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) depuis 2009. De l’ordre de 30 %, le CITE est une aide conséquente pour les particuliers qui effectuent des travaux d’économies d’énergie dans leur habitation. Cependant, la pompe à chaleur air-air reste éligible à la Prime Energie et à la Prime Energie Plus qui peuvent atteindre plusieurs centaines d’euros pour aider à financer les travaux.

Seulement pour le chauffage : fonctionnant grâce à des ventilo-convecteurs, la PAC air-air n‘est pas utilisable pour le chauffage de l’eau chaude sanitaire (ECS). Il faut donc prévoir un autre système de chauffe pour l’ECS, comme le chauffe-eau solaire, la chaudière à condensation ou encore une pompe à chaleur air-eau ou géothermique.

Une insuffisance de chauffage : la pompe à chaleur air-air peut ne pas suffire à couvrir tous les besoins en chauffage. Il est donc nécessaire de disposer d’un mode de chauffage alternatif lorsque la PAC ne transforme pas assez de chaleur. Un poêle à bois est un mode de chauffage économique et s’avère être un bon compromis lors des pics de froid.

PS : Vous souhaitez acheter une pompe à chaleur air-air, Calculeo vous propose jusqu’à 5 devis gratuits.

Demandez vos devis gratuits de pompe à chaleur air-air


Les derniers calculs

À Marfaux
Aides possibles : 825 €
À Châtres-la-Forêt
Aides possibles : 1 680 €
À Saint-Georges-des-Groseillers
Aides possibles : 779 €

Les avis sur Calculeo

1344 personnes ont donné leur avis sur le service Calculeo (note moyenne: 4,1/5)

simple mais efficace !
jean-francois h. - Spézet (29)
simplicité de l'obtention des formulaires
paulo p. - Saint-Aubin (39)
Ayant pris le problème à l'envers, à savoir ayant fait les travaux avant de prendre contact avec vous, je me trouve hors course. Dommage pour moi. Cordialement D.Feau
Dominique F. - Cormeilles-en-Parisis (95)