Appelez-nous !

du lundi au vendredi - 8h à 19h

Service gratuit + prix appel

Nos conseils pour trouver un bon acousticien

Par L’équipe de rédaction

L’acousticien est très sollicité pendant la création d’un studio d’enregistrement ou d’une salle de spectacle. Les occupants d’un immeuble peuvent aussi faire appel à ses services pour l’insonoriser afin de ne pas être perturbés par le bruit extérieur. De réelles compétences sont donc demandées pour une mission bien accomplie. Voici comment procéder pour trouver un bon acousticien.

Je demande mon devis

Simulation gratuite et immédiate

Que fait un acousticien ?

La mission principale de l’acousticien est d’assurer l’isolation phonique ou acoustique d’un bâtiment. Il est donc le professionnel à appeler pour se mettre à l’abri du bruit extérieur ou des nuisances sonores générées par le voisinage. Les ménages qui souhaitent préserver leur intimité et qui ne veulent pas que leurs voisins mitoyens entendent leurs activités lui font également confiance pour l’insonorisation de leurs murs.


La loi impose en outre que les établissements recevant du public comme les boîtes de nuit, les cabarets ou les bars soient dotés d’une solution acoustique performante. Les bruits qui y sont produits provenant de plusieurs sources comme la voix des consommateurs et la musique, ils peuvent vite se transformer en une cacophonie qui peut nuire à la tranquillité des riverains. Par ailleurs, leurs murs doivent également être insonorisés pour empêcher la réverbération du son pendant les concerts ou les récitals. Les isolants absorberont les échos, maximisant le confort d’écoute du public.


Pour mener à bien sa mission, le professionnel effectuera un diagnostic et avancera les solutions adaptées pour une excellente isolation phonique d’un immeuble ou d’une pièce. Il sera aussi en charge d’installer les plaques d’isolation et éventuellement d’assurer l’achat des fournitures.

Ses qualités

Un bon acousticien conseille ses clients et analyse la situation afin d’élaborer la meilleure isolation. Il est également au courant des nouvelles technologies écologiques et économiques.


Il présentera aussi le meilleur matériau à mettre en place en fonction de leurs besoins. La mousse n’est par exemple pas adaptée aux endroits recevant des consommateurs, car elle se désintègre au fil du temps, pouvant porter atteinte à leur santé s'ils l'ingèrent. Dans ce cas, il faudra privilégier les plaques d’isolants minéraux comme la fibre de verre.


Enfin, ce professionnel est couvert par une assurance couverture décennale afin que ses clients soient dédommagés ou réparés en cas de malfaçon ou de sinistre qui pourrait découler de sa main d’œuvre ou de celle de ses sous-traitants.

Que faire pour trouver un bon acousticien ?

La manière la plus simple pour trouver un acousticien est de consulter les pages jaunes ou de se rendre sur une plateforme web qui recense des professionnels exerçant dans un département ou une ville. Il suffira ensuite de compulser la fiche de chaque profil et de contacter les professionnels qui semblent les plus pertinents.


Cette technique peut être efficace, car souvent les clients donnent une note à leur prestataire et peuvent laisser leur avis. Par ailleurs, les professionnels sérieux n’hésitent pas à investir dans un site web pour propulser leur activité et pour augmenter leur visibilité auprès du public.


Le bouche à oreille, l’utilisation des réseaux sociaux et des forums permettent aussi de trouver un bon acousticien. On aura ainsi l’opportunité de discuter directement avec les personnes ayant eu recours aux prestations de chaque professionnel. Elles feront part de leur satisfaction ou de leur déception et donneront des conseils pour aiguiller les usagers vers un bon artisan.

Comment éviter les arnaques ?

Avant tout, on évitera de payer intégralement l’acousticien dès le début des travaux. On pourra lui verser un acompte et échelonner le reste au fur et à mesure que le chantier avance.


Son client doit également vérifier ses compétences à travers ses anciennes réalisations. Par ailleurs, l’acousticien doit se rendre personnellement à l’endroit à insonoriser en vue de faire un diagnostic et établir un devis sur mesure. Il est donc clair que tout "forfait" pour une isolation acoustique ne peut être crédible.


Son honnêteté est de même importante, aussi, on veillera à ce qu’il mette en place les isolants réellement annoncés dans le devis. Enfin, il est conseillé de toujours mettre par écrit tous les accords conclus oralement. Ces clauses seront fondamentales en cas de litige.

Combien coûte sa prestation ?

L’isolation phonique d’une maison peut consister à :

 

  • poser des isolants aux murs (entre 35 et 90 euros le mètre carré), au plafond (40 à 120 euros par mètre carré) et au sol (25 à 60 euros par mètre carré)
  • procéder à l’isolation phonique des portes et fenêtres (90 à 200 euros par mètre carré) et y installer un double vitrage.

 

Un acousticien peut établir son tarif au mètre carré. Celui-ci oscille généralement entre 30 et 100 € en fonction de l’ampleur de la tâche et des difficultés qu’il pourrait rencontrer.


Il peut en outre facturer :

 

  • son diagnostic qui tourne autour de 150 €, mais peut atteindre 2 000 €
  • le transport
  • le prix des matériaux
  • le prix d’évacuation des déchets.
Artisan poignée de main

Le saviez-vous ?

Calculeo vous propose gratuitement jusqu'à 3 devis d'artisans RGE pour vos travaux.

Artisan poignée de main

L’équipe de rédaction