Comment obtenir une VMC silencieuse ?

Par L’équipe de rédaction

La VMC, ou ventilation mécanique contrôlée, est un système de ventilation qui permet de renouveler l’air de votre logement. Son installation doit être faite dans les règles de l’art pour éviter qu’elle ne soit source de nuisances sonores. Découvrez nos astuces pour rendre votre VMC silencieuse.

 

L’installation d’une VMC double flux est éligible à plusieurs aides à la rénovation énergétique qui vous permettent de réduire son coût final. Avec Effy Liberté, nous vous mettons en relation avec des artisans RGE de notre réseau, et vous accompagnons dans vos démarches administratives.

Je calcule mes aides

Simulation gratuite et immédiate

La ventilation mécanique contrôlée, c’est quoi ?

La VMC est un système de ventilation qui permet un renouvellement constant de l’air intérieur de votre logement. Son principe est très simple : 

 

  • L’air vicié est extrait de votre logement
  • L’air frais et neuf est insufflé à l’intérieur

 

 

Ce système se décline sous différents modèles :

 

  • La VMC simple flux : il s’agit du modèle d’entrée de gamme, qui aspire l’air pour épurer l’atmosphère de l’endroit où il est installé. Il est utile pour éliminer les mauvaises odeurs d’une pièce susceptible d’en accumuler, et une solution idéale pour lutter contre l’humidité ou les polluants.

 

  • La VMC double flux : ce système dispose d’un échangeur qui récupère les calories de chaleur de l’air évacué, pour les réinjecter dans l’air frais injecté dans votre logement, et ainsi le réchauffer. Un bon moyen de réaliser des économies d’énergie !
Schéma VMC double flux
  • La VMC hygroréglable : les bouches d’aération de cette ventilation mécanique contrôlée sont intelligentes et s’adaptent au taux d’humidité des pièces. Elle aspire donc davantage d’air quand l’humidité est plus importante, et réduit son activité lorsque l’air devient plus sec.

 

  • La VMC thermodynamique : au principe du double flux s’ajoute la mécanique d’une pompe à chaleur, qui utilise les calories de l’air sortant pour chauffer l’air entrant.

 

Bien installée et avec du matériel de qualité, il est possible d’obtenir une VMC silencieuse tout en profitant d’un air épuré, non pollué.

Artisan poignée de main

La VMC double flux est une solution écologique qui coûte entre 3 500 € et 5 500 €. Ce système est éligible à plusieurs aides à la rénovation énergétique ! Avec Effy Liberté, nous vous mettons en relation avec des artisans RGE locaux de confiance, et vous accompagnons dans toutes vos démarches.

Artisan poignée de main

Pourquoi votre VMC fait-elle du bruit ?

Plusieurs raisons peuvent expliquer le fait que votre VMC provoque des nuisances sonores particulièrement désagréables : 

 

  • L’installation d’un matériel de mauvaise qualité
  • Des travaux d’installation de qualité discutable 
  • Un mauvais entretien qui entraîne un encrassement de l’appareil

 


Quels sont les types de bruits générés par l’appareil ?

Les bruits causés par votre VMC peuvent venir de plusieurs éléments comme le moteur, les bouches d’extraction ou encore les gaines. 

 

👉 Un défaut d’installation peut conduire votre système de ventilation à transmettre les bruits en provenance de l’extérieur. Cela entraîne une mauvaise isolation phonique au sein de votre maison, et un inconfort au quotidien.

 

👉 D’une pièce à l’autre, le réseau de ventilation peut se faire entendre. Ce constat est courant lorsque la VMC est installée dans une pièce de vie. Il convient de l’installer dans des pièces non ou peu fréquentées telles que les toilettes ou les combles perdus.

 

👉 Au sein du caisson, les ventilateurs peuvent générer du bruit véhiculé par le réseau de ventilation. Lorsque le caisson est trop proche du ventilateur, on parle alors de « bruit rayonné ».

 

👉 Des gaines aux dimensions inadaptées peuvent provoquer un frottement de l’air, en fonction de sa vitesse par exemple.

Quelles sont les vérifications à faire ?

VMC bouche d'aeration

Par principe, un système de ventilation génère du bruit. Mais lorsque l’installation est réalisée dans les règles de l’art, ce bruit est considérablement réduit. La VMC silencieuse ne gêne alors pas le confort acoustique des occupants de la maison.

 

Lorsqu’une nuisance sonore survient, il est important de revoir l’ensemble de l’installation, et notamment la vitesse d’aspiration qui peut avoir une véritable influence sur les bruits générés par l’appareil. 

 

 

Si le bruit provient du moteur

Si le moteur est récent, cela démontre un défaut de conception. S’il est plus ancien, une vétusté manifeste. Dans les deux cas, il convient de le remplacer par un moteur fonctionnel afin de limiter les risques de surchauffe, et donc d’incendie.

 

 

Si le bruit provient des gaines

Des gaines abîmées ou non adaptées peuvent entraîner un sifflement de votre VMC. Si vous constatez qu’elles sont trop tendues, il peut s’avérer judicieux de les allonger. Vous pouvez également les remplacer si elles sont percées, écrasées ou déformées. 

 

 

Si les entrées d’air sont obstruées

Un nettoyage régulier est nécessaire pour s’assurer du bon fonctionnement de votre VMC, et donc d’un faible bruit. Il convient de nettoyer le caisson régulièrement pour le désencrasser, mais aussi les entrées d’air à l’aide d’un aspirateur. Notez que les magasins spécialisés proposent des bouches d’extraction insonorisées qui peuvent venir en remplacement de ces entrées d’air obstruées.

 

💡 Faites appel à un artisan RGE
Dans tous les cas, si vous constatez que votre VMC est trop bruyante, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel. Il vérifiera le bon fonctionnement de l’installation et vous partagera ses conseils avisés pour rendre votre VMC silencieuse.

Comment limiter les nuisances sonores ?

Si, malgré toutes ces précautions, votre VMC est toujours aussi bruyante, vous pouvez adopter l’un de ces accessoires qui vous permettra d’atténuer les nuisances.

 

 

Choisissez un matériel de qualité

Ventilation

Avant d’installer votre système de ventilation, il est bien sûr primordial de s’assurer de la qualité de votre matériel. Optez pour une VMC bénéficiant d’une certification NF délivrée par Certita.

 

 

Silencieux à VMC et atténuateurs terminaux

Le silencieux pour VMC et les atténuateurs terminaux sont des accessoires de forme cylindrique qui limitent le bruit véhiculé par le réseau. Il s’installe entre la VMC et les bouches d’aération. 

 

 

Isolez votre VMC

Si votre VMC se situe dans une pièce non habitée comme vos combles perdus, vous pouvez l’entourer d’un caisson avec un matériau isolant tel que la laine minérale. L’épaisseur de cette dernière doit être relativement conséquente, de l’ordre d’une dizaine de centimètres.

 

 

Optez pour des bouches d’extraction insonorisées

Vous pouvez trouver des bouches d’extraction insonorisées en magasin spécialisé. Ces systèmes vous permettront de réduire considérablement le bruit de votre VMC.

 

 

Faites appel à un artisan RGE

Nous vous conseillons de faire appel à un artisan certifié RGE pour votre installation. Votre dispositif sera ainsi installé dans les règles de l’art, et cela vous permettra d’être éligible aux aides à la rénovation énergétique comme MaPrimeRénov’ de l’Anah !
 

Particuliers

Avec Effy Liberté, nous vous mettons en relation avec des artisans RGE locaux de confiance, réalisons vos travaux et vous accompagnons dans vos démarches administratives.

Particuliers

L’équipe de rédaction