Calculeo
Se connecter

VMC : La ventilation mécanique contrôlée

vmc double flux

La Ventilation Mécanique Contrôlée, plus connu sous l’acronyme de VMC est un dispositif dont le but est de faciliter voire accélérer le renouvellement de l’air au niveau d’un logement. Elle est spécialement recommandée pour les pièces ayant un niveau d’humidité plus élevé que la moyenne comme par l’exemple les toilettes, les cuisines, les caves, les salles de bain, etc.

L’installation d'une VMC peut-être subventionnée par des aides écologiques.

Calculez vos aides pour l’installation d’une VMC

La ventilation mécanique contrôlée

Tous les propriétaires de maisons construites après 1982 sont dans l’obligation de les ventiler. La ventilation mécanique contrôlée (VMC) est la méthode la plus courante pour le faire. Tout en réduisant les déperditions thermiques, ce dispositif assure la régulation du renouvellement de l’air dans le logement.

La VMC, principe de fonctionnement, installation  et entretien

Principe de fonctionnement

Pour renouveler l’air dans le logement, la solution la plus logique consiste à le faire pénétrer dans des pièces à vivre telles que la chambre, le salon, le bureau, …, et de l’évacuer là où se concentrent les mauvaises odeurs et l’humidité (salle de bains, cuisine, buanderie, …).
La VMC fonctionne selon le même principe : de l’air frais est aspiré dans la maison à travers des grilles d’aération installées à proximité des fenêtres. Par la suite, ledit air va "voyager" dans le logement et se charger en humidité et en chaleur. Après cela, il sera aspiré par des gaines et des bouches d’extraction, sera évacué dans les pièces de services et expulsé vers l’extérieur.
Les mouvements de l’air sont contrôlés par un moteur électrique et un ventilateur réversible.

Installation d’une VMC

Bien que l’installation d’une VMC soit une tâche facile à réaliser, il est recommandé de la confier à un technicien qualifié. Toutefois, si vous maîtrisez les différents aspects techniques, vous pouvez vous-même procéder à la pose de votre équipement (sachez cependant que dans ce cas, vous ne pourrez pas bénéficier d’aides financières car celles-ci sont soumises à la condition de faire réaliser l’installation par un professionnel).
Étant donné que la loi a imposé leur présence, des grilles d’aération ont probablement déjà été installées dans votre logement. Si les vôtres sont fixes, remplacez-les par des grilles auto-réglables (pour moduler le débit d’air entrant). Afin de permettre le passage de l’air, il vous faudra également prévoir des espaces en bas des portes connectant les pièces de services et celles de vie.
2 architectures sont possibles pour la pose des gaines d’extraction :

  • la pose en pieuvre : chaque bouche d’aération est dotée d’un conduit d’évacuation ;
  • la pose en branche : toutes les bouches sont raccordées à un seul conduit.

Entretien

En hiver, la VMC apporte un confort supplémentaire dans les logements bénéficiant d’un bon niveau d’isolation. Les coûts d’entretien de l’équipement ne sont par ailleurs pas élevés.
L’entretien de la VMC est relativement simple ; une à 2 fois par an, pensez à nettoyer les bouches d’extraction, les entrées d’air et la roue du ventilateur afin d’enlever la poussière qui s’y est accumulée.
En réalisant un entretien régulier, vous pourrez à la fois accroître la durée de vie de votre VMC et réaliser de bonnes économies d’énergie.

Les différents types de VMC (Ventilation mécanique contrôlée)

Il existe 5 types de ventilation mécanique contrôlée :

  • la VMC simple flux (auto-réglable, hygro-réglable ou à gaz) ;
  • la VMC double flux (classique, statique ou thermodynamique) ;
  • la VMR (ventilation mécanique répartie) ;
  • la VMP (ventilation mécanique ponctuelle) ;
  • la VMI (ventilation mécanique par insufflation).

Avantages et inconvénients

La VMC affiche à son actif plusieurs avantages :

  • Qu’elle soit microwatt ou non, la VMC est un équipement bon marché ;
  • La VMC permet de réaliser des économies importantes sur la facture d’électricité ;
  • Elle ne nécessite pas un entretien particulier ; il faut juste nettoyer régulièrement les grilles d’entrée et d’extraction d’air ;
  • Elle assure un confort acoustique et thermique ;
  • Elle représente une plus-value pour le logement ; en effet, l’air intérieur est de qualité et est assuré selon 3 critères (niveau de composés organiques volatiles, CO2 et humidité) ;
  • C’est un système peu encombrant, ce qui facilite sa mise en rénovation (pour remplacer par exemple une ventilation naturelle).

Elle a aussi quelques inconvénients :

  • Les pertes par renouvellement d’air étant relativement élevées, la facture de chauffage est susceptible d’augmenter ;
  • Des courants d’air froid peuvent parfois se produire, ce qui n’est pas très agréable ;
  • Les entrées d’air produisent un bruit.

Quel est le prix d’une ventilation mécanique contrôlée ?

Le prix d’une VMC va varier en fonction de plusieurs facteurs dont le plus important est son type. En effet selon que vous avez opté pour une VMC simple flux, simple flux hygroréglable, double flux hygroréglable, double flux thermodynamique, une VMP, une VMR, une VMI, etc., le coût final de votre projet d’installation d’un VMC peut-être multiplier par 10. Il faut généralement prévoir, hors frais de pose, entre :

  • 200 et 700 euros pour une VMC simple flux auto-réglable ;
  • 700 et 1 200 euros pour une VMC simple flux hygro-réglable ;
  • 2 000 et 3 500 euros pour une VMC double flux ;
  • 500 et 600 euros pour une VMR ;
  • 100 et 200 euros pour une VMP ;
  • 2 500 et 3 000 euros pour une VMI.

Pour ce qui est des VMR et des VMP, il est recommandé d’installer un appareil dans chaque pièce humide.

Cependant n’oubliez pas que le coût d’installation de votre VMC sera rapidement rentabilisé grâce aux économies d’énergie réalisées et que différentes aides écologiques peuvent prendre en charge une partie importante de ce prix.

Calculez le montant de vos aides pour l'installation d'une ventilation mécanique contrôlée


Les services Calculeo

Vous avez accès gratuitement à l'ensemble des aides existantes
Je calcule mes aides

Vous êtes mis en relation avec des professionnels de la rénovation énergétique
Je fais une demande de devis

Vous recevez la Prime Énergie sous forme de chèque
Je calcule ma Prime Énergie


Les derniers calculs

À Cognac-la-Forêt
Aides possibles : 360 €
À Anthelupt
Aides possibles : 4 800 €
À Pertuis
Aides possibles : 1 231 €

Les avis sur Calculeo

1344 personnes ont donné leur avis sur le service Calculeo (note moyenne: 4,1/5)

il nous éclaire sur les aides. Des fois les mails se répétent on ne sait pas trop où on en est.C'était plus facile pour les derniers travaux.
pierrette f. - Saint-Affrique (12)
vous m'avez permis d'avoir une idée sur le montant des aides de l'Etat , mais le bonus écologique n'est pas cumulable avec les aides de l'ANAH et de EDF
marcel v. - Burlats (81)
J'ai été guidé clairement dans mes démarches, j'ai eu un mail de rappel à l'approche de la date des travaux.
STEPHANIE L. - Schœnenbourg (67)