Calculeo

La VMC simple flux ou double flux, que choisir ?

comparatif vmc

Il existe plusieurs types de VMC (ventilation mécanique contrôlée). Mais on les classe en général sous deux grandes catégories, les VMC simple flux et les VMC double flux. Chaque type à ses avantages et ses inconvénients et surtout peut convenir plus que l’autre pour un type de maison donné. Quelle VMC pour votre maison ? Découvrez la réponse ci-dessous. 

Vous souhaitez investir dans une VMC ? Sachez que des aides à la rénovation énergétique permettent de rendre le prix de ce dispositif plus abordable. Calculez-les gratuitement avec notre calculateur d’aides !

Calculez le montant de vos aides

Bien distinguer deux typologies de VMC : simple et double flux

Sachez d’abord qu’il existe deux types de VMC (Ventilation Mécanique Contrôlée) : à simple flux ou à double flux.

La VMC simple flux

La VMC simple flux se décline elle-même en deux typologies de produit : les autoréglables et les hygroréglables.

  • Les VMC à simple flux autoréglables assurent un renouvellement d’air constant dans votre logement. Elles présentent un avantage au niveau du prix. Leur faible coût les destine prioritairement aux ménages disposant d’un petit budget, mais elles ne sont pas les plus économes en termes de consommation d’électricité et de pertes de chaleur.
  • Les VMC simple flux  hygroréglables ont contrairement aux autoréglables, la capacité de réguler l’air en fonction du taux d’humidité intérieur. Ceci est permis par des membranes qui se dilatent selon l’hygrométrie, c’est-à-dire la teneur en humidité. Les  économies d’énergie réalisées sont plus importantes  avec ce dispositif pour un coût d’achat et d’installation relativement abordable.. La VMC simple flux hygroréglable nécessite toutefois un entretien régulier assez coûteux.

La VMC double flux

La VMC double flux à la particularité, comparée aux VMC simple flux, de contrôler à la fois les débits d’air entrant et sortant. Ce système est particulièrement recommandé pour les logements dont certains occupants ont des allergies. En effet, des filtres sur l’air neuf empêchent que du pollen ou autres polluants extérieurs ne viennent contaminer l’air intérieur.

En outre ce système a un rendement énergétique plus élevé vu qu’il récupère les calories de l’air vicié extrait, puis les transmet à l’air neuf entrant. De cette manière, l’air entrant arrive quasiment à la même température que l’air sortant. Les déperditions d’énergie liées au renouvellement de l’air sont ainsi limitées au maximum.

Autant de points positifs qui font de la VMC double flux le système vers lequel il est recommandé de se diriger en priorité.

La VMC double flux, à privilégier

En optant pour la VMC double flux, c’est la possibilité de réduire jusqu’à 90% de pertes de chaleur liées au renouvellement de l’air. Pour ce qui concerne son prix, il faut compter entre 2 000 et 5 000 euros. Ce dispositif est, certes, un peu plus onéreux que pour ceux à simple flux mais son prix reste relativement abordable, et les économies constatées permettent de le rentabiliser assez rapidement. Sachant que les pertes de chaleur par renouvellement d’air peuvent représenter jusqu’à  20% des dépenses énergétiques, ce système constitue le moyen de réduire considérablement sa facture de chauffage. D’ailleurs, si ce système permet de préchauffer l’air entrant, il permet aussi de le rafraîchir en été ! Seul petit bémol, l’installation d’une VMC double flux nécessite un aménagement spécifique. Afin de diffuser chaleur et fraîcheur dans votre logement, il requiert un réseau de conduit d’air. Pour effectuer ces travaux, un professionnel qualifié est ainsi  vivement recommandé.

Un autre avantage découlant du choix de la VMC à double flux est qu’elle est éligible aux aides de l’Anah (Agence nationale de l’habitat). Afin de lutter contre la précarité énergétique, cet organisme public apporte son aide financière dans la rénovation thermique des habitats. L’Aide de Solidarité Ecologique (ASE), appelée aussi programme « Habiter mieux », intervient en complément des aides de l’Anah. Elle soutient également, financièrement et non financièrement, les propriétaires qui souhaitent monter un projet d’amélioration de l’habitat. Les modalités d’éligibilité se font sous conditions de revenus. Le plafond accordé aux ménages les plus modestes peut monter jusqu’à 2 000 euros, et jusqu’à 1 600 pour ceux aux revenus modestes. Un diagnostic thermique, une aide à la création de dossier et un suivi de déroulement des travaux font aussi partie de cette démarche de soutien.

Vous souhaitez investir dans une VMC ? Sachez que des aides à la rénovation énergétique permettent de rendre le prix de ce dispositif plus abordable. Calculez-les gratuitement avec notre calculateur d’aides !

Calculez le montant de vos aides


Les services Calculeo

Vous avez accès gratuitement à l'ensemble des aides existantes
Je calcule mes aides

Vous êtes mis en relation avec des professionnels de la rénovation énergétique
Je fais une demande de devis

Vous recevez la Prime Énergie sous forme de chèque
Je calcule ma Prime Énergie


Les derniers calculs

À Marzy
Aides possibles : 810 €
À Aulnoy-lez-Valenciennes
Aides possibles : 1 350 €
À Uzerche
Aides possibles : 1 467 €

Les avis sur Calculeo

1344 personnes ont donné leur avis sur le service Calculeo (note moyenne: 4,1/5)

accompagnement téléphonique très efficace et cordiale. c'est la manière dont j'ai pu faire avancer mon utilisation du site calculeo. J'attends maintenant le traitement du dossier de fin de travau...
Nicoletta B. - Tarbes (65)
J'ai trouvé sur le site les infos que je recherchais
christine g. - Falaise (14)
Excellent suivi dans la constitution du dossier,renseignements clairs immédiatements fournis,très satisfaite.
Gilles L. - Locoal-Mendon (56)