Effy réalise vos travauxEffy améliore votre confortEffy réduit vos factures d’énergieEffy valorise votre logement

+15 ans d'expérience

+1 million de foyers accompagnés

Le poêle à bois en céramique

Sommaire

Les poêles à bois, malgré leur relative efficacité comparée aux systèmes de chauffage tels que les chaudières nouvelle génération et autres systèmes de chauffage central, deviennent de jour en jour plus populaires. Ceci particulièrement grâce à une efficacité et un design qui ne cesse de s’améliorer, et des prix qui ne cessent de baisser. Les poêles à bois en céramique suivent la même tendance d’autant plus qu’ils sont éligibles aux aides écologiques

J'estime mon devis

Simulation gratuite en 2 minutes

Présentation du poêle en céramique

Aujourd'hui, les poêles se démocratisent de plus en plus dans les maisons du fait qu'ils permettent de jouir d'une qualité de chauffe considérable en hiver. Ils deviennent également un élément décoratif à part entière. L'habillage fait partie des critères à prendre en compte quand il s'agit de sélectionner un poêle pour le chauffage. Hormis les caractéristiques techniques, c'est également une affaire de goûts. Le poêle à bois en céramique n'est ni plus ni moins qu'un poêle à bois. Il intègre un foyer en fonte et est revêtu de céramique. Ce matériau est depuis longtemps utilisé pour habiller les poêles de chauffage. Le poêle en céramique dispose d'une bonne capacité à accumuler la chaleur et il est apprécié pour ça.

 

Ce genre de poêle diffuse la chaleur selon deux vecteurs, à savoir le rayonnement et la convection. Le rayonnement est essentiel dans la pièce qui accueille le poêle en céramique puisqu'il permet aux habitants de ressentir la chaleur de façon plus douce et homogène. Cela est obtenu, grâce au revêtement céramique. La convection générée entre le corps de chauffe et la céramique permet de répartir rapidement la chaleur dans la pièce dès l'allumage du feu. L'air chaud monte vers le plafond et chauffe ainsi les espaces éloignés comme les étages.

 

L'allumage du feu se réalise avec du bois parfaitement sec, ce qui permet d'avoir un feu vif capable d'amorcer le tirage du conduit de fumée. Après la formation de braises dans le foyer, on charge les bûches. Il suffit de réduire l'admission d'air si l'on souhaite accroître l'autonomie ou la température.

Le poêle en céramique : ses avantages et ses inconvénients

Le poêle en céramique présente la particularité de pouvoir accumuler la chaleur afin de la diffuser de manière constante. Les calories de la céramique sont restituées par rayonnement pendant longtemps. Cela dit, le poêle est capable de chauffer sur une longue durée même après s'être éteint. De plus, l'air qui se trouve dans la pièce n'est ni surchauffé ni desséché. Ce matériel de chauffage possède également une excellente résistance à la chaleur et ne demande pas d'entretien particulier. Il permet aussi une économie de chauffage considérable. Le poêle en céramique se décline en différents modèles et coloris pour satisfaire toutes les envies.

 

Bien que la céramique résiste mieux à de fortes chaleurs, elle est moins résistante aux chocs. Ce matériau a aussi tendance à se fissurer au fil du temps. L'autre inconvénient notable d'un poêle en céramique, c'est que son inertie est faible comparativement à celle d'un poêle en stéatite.

Combien coûte un poêle de chauffage en céramique ?

Le prix d'un poêle de chauffage en céramique dépend généralement de son design. Plus l'appareil est ouvragé, plus il coûte cher. Il faudra compter environ 1 000 euros pour acquérir un modèle standard. Un poêle en céramique sur mesure fabriqué par une entreprise spécialisée coûte environ 10 000 euros.

Subventions disponibles pour alléger le coût d'installation d'un poêle en céramique

L'éco subvention ANAH permet de financer l'acquisition d'un poêle de chauffage en céramique et ses frais d'installation. Ce dispositif peut prendre en charge jusqu’à 50% du coût d’acquisition du poêle. Pour être éligible, l'appareil acheté doit être mis en place dans un logement principal et non dans une résidence secondaire. La subvention de l'ANAH peut être cumulée avec l'éco-prêt à taux zéro et le crédit d'impôt transition énergétique. Afin de bénéficier d'un crédit d'impôt, la mise en place du poêle en céramique doit être effectuée par un professionnel reconnu garant de l'environnement. En plus de ces aides, vous pourrez aussi postuler pour une TVA réduite qui vous permettra d’acheter votre poêle avec un taux de TVA à 5,5% et aussi à la prime certificat d’économie d’énergie qui fait partie des aides les plus simples à obtenir.

⚠️ Fin du CITE (crédit d’impôt pour la transition énergétique)
Le CITE est supprimé pour les dépenses effectuées depuis le 1er janvier 2021. Il est remplacé par le dispositif MaPrimeRénov’.

J'estime mon devis

Simulation gratuite en 2 minutes