Appelez-nous !

du lundi au vendredi - 8h à 19h

Service gratuit + prix appel

Quelles sont les priorités d’une rénovation de maison ?

Par L’équipe de rédaction

Le terme « rénovation de maison » peut recouvrir un large panel d’ouvrages, allant d’un changement de revêtement mural à l’isolation des murs par l’extérieur. Rénover un logement permet d’en améliorer le confort thermique et acoustique, tout en valorisant l’habitat, conditions favorables à l’achat, à la vente et à la location sur le marché immobilier. Voici un petit tour d’horizon des travaux de rénovation à entreprendre, de l’esthétisme à l’efficacité énergétique, en passant par la sécurité du bâti.

Je calcule mes aides

Simulation gratuite en 2 minutes

La dimension esthétique d’un logement

Plusieurs éléments doivent être pris en compte dans l’aménagement d’une maison et la décoration intérieure :

 

  • Pose de revêtement de sol et de revêtement mural : les différents revêtements de sol existants offrent des effets visuels divers, pour des styles décoratifs variés. Le choix est vaste et les modes de pose plus ou moins complexes : carrelage, parquet (parquet massif, parquet flottant, plancher stratifié…), moquette, lino, vinyle, béton ciré, papier peint…
  • Peinture : il existe différents types de peinture. On peut citer la peinture acrylique, glycérophtalique ou alkyde, chacune d’entre elles se déclinant en finitions mâte, satinée, ou encore brillante.
  • Rénovation de pièces : ces travaux impliquent le remplacement de meubles ou d’éléments de second œuvre comme la robinetterie. Il peut également s’agir d’un aménagement complet des pièces, modifiant leur disposition, voire même leur emplacement dans la maison.

 

Dans le cadre de la rénovation d’une maison, les travaux visant à améliorer l’apparence et la décoration d’intérieur interviennent après les améliorations de sécurité et d’efficacité énergétique.

Artisan poignée de main

Le saviez-vous ?

Calculeo vous propose gratuitement jusqu'à 3 devis d'artisans RGE pour vos travaux.

Artisan poignée de main

Sécurité et rénovation de maison

C’est bien sûr la sécurité qui doit faire l’objet des premiers ouvrages de rénovation d’une maison. Les accidents domestiques sont parfois à l’origine de drames ou de dégâts très coûteux. Départs de feux, électrocutions et dégâts des eaux trouvent bien souvent leur origine dans des installations en mauvais état, défectueuses voire vétustes :

 

  • Le bâti des maisons anciennes peut contenir des matériaux nocifs tels que l’amiante, le plomb, ou les composés organiques volatils provenant des peintures. Il importe d’éliminer ces traces nocives de l’habitat.
  • Fuites et obstruction des canalisations peuvent survenir au niveau des tuyaux d’un réseau de plomberie. Certaines habitations anciennes comportaient encore du plomb dans leurs canalisations il y a tout juste quelques années, à l’origine de troubles importants de la santé. Les pertes en matière d’eau sanitaire pèsent également sur le montant de la facture énergétique.
  • Un circuit électrique vétuste peut faire griller des ampoules, provoquer des électrocutions, endommager certains appareils (électroménager, électronique, audiovisuel…)
  • Les très vieux bâtiments peuvent être confrontés à un des soucis de stabilité en raison de l’âge du gros œuvre et de la maçonnerie porteuse. Pour éviter les fissures voire pire, des effondrements, il importe de remettre en état murs porteurs, fondations et charpentes.

 

Répondre aux règles de sécurité du bâti, c’est à la fois assurer la sécurité de ses occupants et de ses biens.

Quid de la performance énergétique de l’habitat ?

Une fois la sécurité du logement assurée, son confort thermique et son efficacité énergétique doivent être améliorés. Les constructions neuves sont, dans tous les cas, soumises à la réglementation thermique RT 2012, qui définit des normes de performance énergétique obligatoires. Pour les biens immobiliers anciens, des travaux de rénovation peuvent être entrepris :

 

L’ADEME (agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) définit les déperditions thermiques comme l’une des principales raisons du manque d’efficacité énergétique de la maison. Ainsi, le toit est à l’origine de 30% des déperditions thermiques de la maison, et les murs de 25% d’entre elles.

 

Réaliser des travaux d’isolation de toiture ou d’isolation des murs se présente comme une solution efficace afin de tirer parti des performances thermiques du système de chauffage et de production d’eau chaude sanitaire. En période estivale, c’est aussi une bonne manière de conserver des températures supportables à l’intérieur, loin des grandes chaleurs.

 

Outre l’isolation, il importe également d’installer des appareils de production d’énergie améliorant le diagnostic énergétique de l’habitation. Les dispositifs de classe A permettent de réduire la consommation d’énergie, tout en réduisant l’empreinte carbonique de l’habitat sur l’environnement. C’est notamment le cas des chauffe-eaux thermodynamiques, des chaudières au gaz à condensation, ou des panneaux solaires (solaire photovoltaïque ou solaire thermique).

 

On peut également citer des chauffages d’appoint performant permettant d’alléger la consommation énergétique du système de chauffage principal, tels que des poêles à bois ou des inserts de cheminée. L’efficacité de ces derniers est vérifiable par le biais du label flamme verte, qui évalue le rendement combustible et leur degré de pollution.

particulier téléphone portable

Le saviez-vous ?

Les travaux de rénovation d'une maison sont éligibles à plusieurs aides écologiques

particulier téléphone portable

L’équipe de rédaction